DDC

Se former pour la survie et la croissance économique

    La formation professionnelle en tant que clé de la lutte contre la Conférence internationale de la formation professionnelle à Interlaken du 10 au 12 septembre 2001

    Berne (ots) - La transmission du savoir et des compétences exige de nouvelles solutions dans le domaine de la formation professionnelle en raison du développement technologique et de l'évolution constante du monde du travail à l'ère de la globalisation. Les pays défavorisés, dont les économies sont caractérisées par un important secteur informel et dont les ressources pour la formation sont limitées, ont fait de premières expériences en vue d'associer formation de base et formation professionnelle. Les pays industrialisés pourraient aussi profiter de ces expériences.

    Des spécialistes de la formation professionnels du Sud et du Nord se rencontreront à Interlaken du 10 au 12 septembre pour discuter des nouvelles orientations dans le domaine de la formation professionnelle dans les pays en développement et en transition. La DDC organise cette conférence internationale en collaboration avec le »Working Group for International Cooperation in Skills Development”.

    La formation professionnelle dans les pays en développement et en transition est essentiellement confrontée à deux défis : d'une part, on estime de plus en plus que la formation professionnelle doit mieux s'adresser au secteur informel, négligé jusqu'à présent. D'autre part, l'économie globalisée pose de nouvelles exigences à la formation.

    La formation de base à l'école et la formation professionnelle orientée en fonction du marché doivent devenir des éléments d'une formation intégrée. Dans le monde entier, il y a de moins en moins de jeunes filles et de jeunes gens à suivre l'école formelle. Il faut donc transmettre les connaissances d'une autre façon. C'est dans ce domaine que les pays en développement ont rassemblé des expériences qui pourraient bien être importantes à l'avenir pour les pays industrialisés aussi : les formations modulaires sont déjà bien répandues. Pour ce qui est du financement des formations, les pays défavorisés ont développé de nouveaux modèles qui n'impliquent pas seulement l'État dans le financement de la formation professionnelle, mais aussi des institutions et des entreprises, ancrant de la sorte le principe de la subvention du côté de la demande.

    À l'issu de la conférence, une déclaration sera faite dans laquelle les participants définiront les attentes envers une future politique de la formation professionnelle.

ots Originaltext: DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA COOPÉRATION
                            (DDC)
Internet: www.newsaktuell.ch

Si vous désirez :
- Participer à la conférence sur la formation professionnelle
- Participer à la conférence de presse du 12 septembre à 11 h 30 au
  Kursaal - Interlaken
- Recevoir le programme détaillé de la réunion (anglais, français,
  espagnol)
- Recevoir le document de référence sur la conférence (en allemand)
- Un entretien avec un interlocuteur…

contactez Barbara Affolter, porte-parole de la DDC
(tél. +41 31 323 08 63), e-mail: Barbara.affolter@deza.admin.ch.



Ces informations peuvent également vous intéresser: