DDC

Aide suisse aux réfugiés en Guinée

Berne (ots) - Avec au total 2,6 millions de francs, la Suisse apporte son aide à un demi-million de réfugiés en Afrique occidentale. La Direction du développement et de la coopération (DDC) met cette somme à la disposition des opérations d'entraide du Haut commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR / 1 million de francs), du Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM / 1,1 million de francs) et de l'organisation non gouvernementale Médecins sans frontières - Suisse (MSF-CH / 500'000 francs). Par ailleurs, la DDC soutient les Nations unies en Guinée et en Sierra Leone au niveau des ressources humaines, par le biais de trois experts du Corps suisse d'aide en cas de catastrophe (ASC). Dans le triangle d'Afrique occidentale formé par la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, près d'un demi-million de réfugiés cherchent à se protéger des conflits qui dévastent leur patrie. Parmi eux, quelques 250'000 personnes se retrouvent pris au piège, dans le sud-est de la Guinée, entre les fronts opposant l'armée gouvernementale et les rebelles. Face au drame vécu par les réfugiés en Guinée, le Haut commissaire pour les réfugiés des Nations unies, le Hollandais Ruud Lubbers, en appelle aux chefs d'Etat de la région d'Afrique de l'Ouest déchirée par les guerres civiles pour qu'ils déclarent un cessez-le feu et entament des négociations. Un volet important de l'aide humanitaire suisse repose sur le personnel de soutien mis à la disposition du Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies. De fait, la DDC a confié à cette organisation onusienne deux experts du Corps suisse d'aide en cas de catastrophe. L'un travaille comme expert pour les questions liées à l'eau et à l'hygiène des nouvelles zones d'habitat en Guinée, l'autre en tant que spécialiste de la planification des camps qui doivent être érigés en Sierra Leone. Un troisième membre de l'ASC est, lui aussi, engagé en qualité de "planificateur de site" pour le HCR en Guinée. Sur le plan financier, la DDC soutient le Programme alimentaire mondial des Nations unies à hauteur de 1,1 million de francs. Ces fonds sont destinés à l'achat, au transport et à la distribution de 1'370 tonnes de produits alimentaires (maïs, haricots, aliments énergétiques) au titre d'aide d'urgence aux réfugiés en Guinée. Un million de francs a de plus été dégagé au bénéfice du Programme onusien de relocation des réfugiés aux soins du HCR. En outre, MSF-CH reçoit également une contribution de 500'000 francs. Dans les nouveaux camps elle se consacre avant tout aux soins médicaux à dispenser aux réfugiés (notamment à la prévention d'épidémies). Jusqu'ici, les activités humanitaires de la Suisse dans cette région en crise d'Afrique occidentale s'étaient concentrées presque exclusivement sur la Sierra Leone (dépenses pour l'année 2000: 4,3 millions de francs) et le Liberia (2000: 600'000 francs). ots Originaltext: DDC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Direction du développement et de la coopération (DDC), Médias et Communication Joachim Ahrens, porte-parole DDC, tél. +41 31 322 35 59

Ces informations peuvent également vous intéresser: