DDC

Aide d'urgence pour les victimes des rigueurs hivernales en Mongolie

Berne (ots) - Répondant à l'appel du gouvernement mongolien et du Bureau de coordination des affaires humanitaire des Nations Unies (OCHA), la Direction du développement et de la coopération (DDC) engage 500'000 francs pour apporter une aide humanitaire aux communautés pastorales affectées par des conditions climatiques extrêmes en Mongolie. La DDC envoie également un expert du Corps suisse d'aide en cas de catastrophe (ASC). Pour la deuxième année consécutive, la Mongolie est frappée d'un phénomène caractéristique de ce pays appelé "dzud". Il est provoqué par une combinaison de facteurs climatiques - une sécheresse pendant l'été, suivie d'un hiver froid avec des chutes de neige abondantes - et de facteurs humains, tels que l'exploitation abusive des ressources naturelles et une concentration trop intense du bétail. Le fourrage vient alors à manquer, des bêtes meurent ce qui rend très vulnérable la population mongolienne qui vit de l'élevage. Pour remédier à cette situation catastrophique, la DDC a alors débloqué 500'000 francs à titre d'une aide d'urgence suite à l'appel lancé par le gouvernement mongolien et l'OCHA. Elle met également à disposition de l'ONU un expert en logistique du Corps suisse d'aide en cas de catastrophe (ASC). Un premier crédit de 250'000 francs est octroyé à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge (FICR) pour des activités d'assistance alimentaire d'une durée de six mois en faveur de 35'000 victimes dans les 11 communes les plus affectées, ainsi que de distribution de médicaments de premiers soins en faveur 15'000 bergers dépourvus de moyens financiers et éloignés des services de santé. 125'000 francs sont engagés au travers du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour assurer une alimentation suffisante aux enfants en dessous de 5 ans et surveiller leur croissance dans les hôpitaux des 73 communes touchées par le fléau. Enfin, la DDC soutient à raison de 125'000 un programme de récupération de la productivité du bétail en faveur de 1'200 ménages mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Lors du premier "dzud" de l'hiver 1999-2000, la DDC était déjà venue en aide des communautés pastorales de Mongolie en soutenant les activités de la FICR à raison de 100'000 francs. ots Originaltext: Direction du développement et de la coopération (DDC) Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Sophie Delessert, porte-parole de la DDC, (tél. +41 31 322 50 47).

Ces informations peuvent également vous intéresser: