DDC

Tremblement de terre Inde/Pakistan
Engagement de la Chaîne suisse de sauvetage

    Berne (ots) - Après le grave séisme qui vient de se produire en Inde et au Pakistan, la Chaîne suisse de sauvetage est mise à contribution. Le Gouvernement indien a accepté avec reconnaissance une proposition de la Suisse à cet effet.

    La Chaîne suisse de sauvetage doit s'envoler samedi matin de Zurich pour Bombay. Elle comprendra 45 personnes (parmi lesquelles des sauveteurs de l'armée et un spécialiste de l'Office fédéral de la protection civile) et emmènera 9 chiens spécialement dressés ainsi qu'environ 10 tonnes de matériel ; l'avion de secours décollera probablement à 9 h le matin. La Chaîne de sauvetage a pour mandat de repérer et si possible de sauver les personnes ensevelies ainsi que d'acheminer sur place le matériel de secours de la Croix-Rouge suisse répondant aux besoins les plus urgents. L'engagement de la Chaîne suisse de sauvetage est coordonné par le Corps suisse d'aide en cas de catastrophe (ASC) de la DDC.

    Ce soir déjà, une équipe d'aide d'urgence composée de quatre personnes du Corps suisse d'aide en cas de catastrophe (ASC) a quitté l'aéroport de Zurich pour se rendre dans la région où s'est produit le séisme. Elle a pour tâche d'évaluer les besoins en matière de mesures d'aide d'urgence et de préparer la mission de la Chaîne de sauvetage.

    La DDC continue à être en contact permanent avec les ambassades et ses bureaux de coordination en Inde et au Pakistan. Le personnel de la DDC sur le terrain dans ces deux pays a commencé à évaluer les besoins sur place. Par ailleurs, la DDC est en étroit contact avec l'ONU (OCHA, coordination) et d'autres partenaires (au nombre desquels l'Allemagne, l'Autriche, la Russie, etc.).

    La secousse a eu lieu aujourd'hui vendredi à 8h46, heure locale en Inde et au Pakistan. L'épicentre était situé près de la ville de Buhj dans le Nord-Ouest de l'Inde, à environ 500 kilomètres des villes pakistanaises de Karachi et de Hyderabad et à environ 300 kilomètres de la ville indienne de Ahmadabad. Plusieurs heures après le tremblement de terre, il n'était toujours pas possible d'entrer en contact avec les villes de Buhj et de Ahmadabad. En ce qui concerne les victimes et les dégâts, les indications sont encore rares et peu claires. Les communications sur place restent très difficiles.

ots Originaltext: DEZA
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Direction du développemetn et la coopération (DDC), Médias et
communication

Les représentants des médias sont invités à suivre le départ de la
Chaîne de sauvetage samedi matin sur place à l'aéroport de Zurich.
Lieu de rendez-vous : le siège de la GASS (Rega Center) à 8 h ,
Philippe Dreyer, Mobile +41 79 239 13 03.

Des informations supplémentaires peuvent être obtenues auprès de :
- Andreas Stuber, porte-parole de la DDC (+41 79 335 76 04) - jusqu'à
minuit
- Joachim Ahrens, porte-parole de la DDC (+41 79 622 87 54) - à
partir de minuit.



Ces informations peuvent également vous intéresser: