Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Fin de la dixième Conférence mondiale sur le climat: des progrès en dépit des réticences

    Berne / Buenos Aires (ots) - La dixième Conférence mondiale sur le climat s'est terminée aujourd'hui à Buenos Aires. En dépit des réticences des Etats-Unis et de certains pays en voie de développement, la discussion sur le futur de la politique climatique internationale fait désormais partie de l'agenda de la convention. La conférence a également adopté un programme de travail sur l'adaptation. Elle souligne ainsi l'importance que le réchauffement climatique pourrait avoir pour la population mondiale.

    Bien que les Etats-Unis et plusieurs pays en voie de développement aient été très réticents, la question de l'avenir de la politique climatique internationale a été largement débattue tout au long de la conférence. Dans ce contexte, un séminaire sera organisé afin de permettre aux pays de développer les réponses appropriées aux changements climatiques. La discussion est  ainsi désormais lancée et se poursuivra certainement dans le cadre des prochaines rencontres. Cette réflexion, soutenue par la Suisse et les pays de l'Union européenne, est déterminante pour la mise en place d'une politique de réduction des gaz à effet de serre après 2012.

    Durant la conférence, les Parties se sont aussi mises d'accord sur des activités (évaluation et détection des changements climatiques, mesures d'adaptation possibles, etc.) et un programme de travail sur l'adaptation aux changements climatiques en faveur des pays en développement. La reconnaissance par la conférence de la nécessité d'adopter des stratégies d'adaptation souligne le fait que les changements climatiques représentent une menace très sérieuse pour l'environnement, les activités économiques et les populations.

D'autres progrès ont aussi été enregistrés dans le domaine de la mise en oeuvre de la convention. Des programmes d'action pour le développement et le transfert des technologies et de formation dans les pays en développement ont été adoptés. Ils seront financés par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM).

L'entrée en vigueur du Protocole de Kyoto le 16 février 2005 sera une étape décisive dans la lutte contre les changements climatiques. Les pays industrialisés doivent impérativement mettre en oeuvre des mesures de réduction de leurs gaz à effet de serre afin de remplir leurs engagements durant la période 2008-2012.

ETEC              
Département fédéral de l'Environnement,
des Transports, de l'Energie et de la Communication
Service de presse

    Un Suisse élu à la vice-présidence de la dixième Conférence des Parties     M. Beat Nobs, ambassadeur, chef de la délégation de négociations suisse, a été élu à la vice-présidence de la Conférence, aujourd'hui à Buenos Aires. M. Nobs dirige la division Affaires internationales de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP).

    Durant l'année de son mandat, M. Nobs sera associé très étroitement à la gestion de la Conférence des Parties, l'organe suprême de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques. En particulier, il participera à la préparation de la première Conférence des Parties au Protocole de Kyoto qui se tiendra en novembre l'année prochaine.

    La direction de la conférence compte 10 membres. M. Nobs a été élu à l'une des sept vice-présidences comme représentant du groupe " Europe occidentale et autres ", autres signifiant  les Etats-Unis, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. ots originaltext: DETEC Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact: A Buenos Aires : M. Beat Nobs ambassadeur, chef de la division Affaires internationales, OFEFP.     Tél. +41/(0)79/687'11'68 (fonctionne seulement quand l'appel est fait à partir d'une ligne fixe)

Mme Catherine Bellini, collaboratrice personnelle de M. Moritz Leuenberger. Tél. +41/(0)79/ 08'69'04 (fonctionne seulement quand l'appel est fait à partir d'une ligne fixe)

Ce document ainsi que des informations complémentaires peuvent être consultés à l'adresse suivante : http://www.uvek.admin.ch



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: