Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Les poids lourds passent assez bien le Gothard et lui demeurent fidèles dans l'ensemble

Berne (ots) - Mercredi dernier, 3'516 camions ont transité par le tunnel routier du Gothard. L'objectif visé en matière de trafic lourd a ainsi été atteint pour la première fois. Les données recueillies sur place par les cantons riverains durant la semaine dernière ont en outre révélé que seul 1 % des camions ne passaient pas à la première phase verte. Pour sa part, l'Office fédéral des routes (OFROU) a constaté que les mesures de régulation n'avaient causé aucun déferlement de véhicules sur l'itinéraire bis du San Bernardino (A13). Enfin, de nouvelles mesures vont être prises pour améliorer la fluidité du trafic. L'abaissement de 4 à 3 heures du rythme de l'alternance au Gothard a porté ses fruits: mercredi, 3'516 camions ont emprunté le tunnel routier, ce qui correspond à l'objectif formulé en décembre dernier. Quant aux temps d'attente, ils sont toujours restés dans les limites, même avant le changement d'horaire. En effet, les données recueillies du 1er au 9 février 2002 par les organes uranais et tessinois de la police de la circulation montrent que chaque phase verte a permis d'absorber 99 % du trafic lourd. Seuls 241 camions, sur un total de 17'625, ont dû patienter plus longtemps. En général, l'attente maximale s'est maintenue en dessous de deux heures. Par ailleurs, les chiffres recensés par la surveillance du trafic révèlent que les objectifs fixés pour le San Bernardino ont également été atteints. La semaine dernière, cet itinéraire a enregistré un débit journalier moyen de 704 camions et un maximum de 904 qui est inférieur à la capacité limite de 1'000 poids lourds. Certains jours, des pointes de 4'000 avaient été notées sur l'A13 pendant la fermeture du tunnel routier du Gothard. Problème à l'entrée sud Si, dans l'ensemble, la nouvelle cadence de l'horaire a confirmé l'efficacité du système de régulation, l'Office fédéral des routes n'en cherche pas moins à y apporter de nouvelles améliorations, notamment en raison de certains problèmes rencontrés à l'entrée sud du tunnel. Mercredi, ce secteur a connu des bouchons et, à deux reprises, un net prolongement des temps d'attente; en soirée, la densité du trafic a empêché de dégager complètement la zone de régulation de Quinto. Dans la perspective d'une nouvelle augmentation du flot de poids lourds et de voitures, il est par conséquent nécessaire d'affiner encore le système au niveau de l'exploitation. ots Originaltext: DETEC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Hugo Schittenhelm, Chef de l'information Tél. +41/31/322'55'48

Ces informations peuvent également vous intéresser: