Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Train de mesures destinées à faire face aux barrages routiers

Berne (ots) - L'Office fédéral des routes (OFROU) vient d'élaborer à titre préventif une série de mesures pour faire face aux menaces de barrages de poids lourds à la frontière. L'objectif prioritaire consiste à assurer le trafic à l'intérieur du pays. Ainsi, les camions suisses et étrangers qui souhaitent traverser la frontière italienne seront dirigés vers des aires de stationnement. Le trafic intérieur dans le canton du Tessin devra par contre exclusivement suivre l'itinéraire du San Bernardino. Les camions en provenance du Tessin rejoindront la Suisse alémanique en empruntant l'A13 et l'A2 (Gothard). Si les entreprises de transport et les chauffeurs italiens devaient effectivement bloquer les différents postes frontières, cela se répercuterait inévitablement sur le trafic lourd. Par conséquent, l'Office fédéral des routes (OFROU) vient de définir, en accord avec les cantons concernés, un train de mesures en vue de maîtriser cette situation. Tant que les frontières sont bloquées, il est prévu de diriger les poids lourds en transit en direction de l'Italie ainsi que les camions suisses se rendant également en Italie vers des aires de stationnement le long de l'A2, tant dans le canton du Tessin qu'en Suisse alémanique. Si toutefois les frontières nationales devaient également être bloquées enValais, les mêmes mesures seraient appliquées aux camions suisses et en transit en direction de l'étranger. Quant au trafic intérieur dans le canton du Tessin, il serait exclusivement dévié sur l'A13 en cas de barrage. L'itinéraire du San Bernardino en direction du sud resterait fermé au trafic en transit et même les camions suisses se rendant en Italie ne pourraient pas circuler. S'agissant des camions suisses et étrangers qui se rendent en Suisse alémanique depuis le Tessin, ils auraient la possibilité d'emprunter le tunnel du Gothard (A2) ainsi que l'itinéraire du San Bernardino (A13). Ces mesures de guidage du trafic devraient, d'une part, permettre d'éviter que les barrages n'entravent le trafic intérieur et, d'autre part, d'assurer - pour des raisons de sécurité évidentes - le maintien du système de régulation de la circulation (trafic unidirectionnel et distances minimales) dans le tunnel du Gothard et sur l'axe du San Bernardino). En collaboration avec les douanes et l'Association suisse des transports routiers (Astag), l'OFROU s'engage à informer de manière ciblée les chauffeurs. Quant aux chauffeurs étrangers, ils seront sensibilisés aux problèmes dès leur arrivée à la frontière suisse; on leur conseillera éventuellement de faire un détour. L'Astag a déjà communiqué les différentes mesures à ses membres et les a dissuadés d'effectuer des transports en direction de la frontière en cas de barrages. ots Originaltext: DETEC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: ETEC Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication Service de presse et d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: