Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Sortir le Protocole de Kyoto de la crise

Conférence mondiale sur les changements climatiques, Bonn 16-27.07. Berne (ots) - Le Conseil fédéral a approuvé le mandat de la délégation suisse pour la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Bonn du 16 au 27 juillet prochains. La délégation va tout faire pour contribuer à trouver une issue à la crise que traverse le Protocole de Kyoto après le rejet de l'accord international par les Etats-Unis, le plus grand émetteur de gaz carbonique du monde. Les changements climatiques sont une problématique mondiale qui nécessite la participation de toute la communauté internationale. Le Président de la Confédération Moritz Leuenberger a écrit en avril dernier au Président des Etats-Unis Georges W. Bush, pour l'inviter à ne pas se retirer des négociations. La situation est critique pour le Protocole de Kyoto. Il y a eu d'abord l'échec de la COP6 à La Haye en novembre dernier, où il n'avait pas été possible de trouver un terrain d'entente entre Européens et Américains pour la mise en uvre du Protocole de Kyoto. Ensuite, en mars dernier, les Etats-Unis ont annoncé leur rejet de l'accord international en invoquant que les réductions d'émissions de gaz à effet de serre qu'il lui assigne seraient trop coûteuses pour leur économie. La suite de la COP 6 de La Haye à Bonn (COP 6 bis) doit permettre de trouver un terrain d'entente pour la suite du négociations internationales. En cas d'échec, tout le processus mis en place depuis le Sommet de la Terre (Rio 1992) dans le domaine de la protection du climat serait mis en danger. Le Conseil fédéral estime que toutes les parties doivent faire des efforts fin de trouver un compromis et sortir le Protocole de Kyoto de la crise. Des modalités de mise en uvre qui respectent l'objectif du protocole et permettent l'utilisation des instruments de flexibilité nécessaire doivent être discutées à Bonn. La Suisse espère que les Etats-Unis pourront se joindre au processus international de Kyoto une fois terminé l'examen en cours de leur politique climatique. C'est dans ce sens que le Président de la Confédération Moritz Leuenberger a écrit en avril dernier au Président des Etats-Unis Georges W. Bush. ots Originaltext: DETEC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: DETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication, Service de presse

Ces informations peuvent également vous intéresser: