Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Le président de la Confédération en visite à Bissone

Berne (ots) - A l'occasion de la session des Chambres fédérales qui se tient au Tessin, le président de la Confédération Moritz Leuenberger a accepté l'invitation de la commune de Bissone à venir constater de facto les problèmes de bruit. Indéniablement, il est nécessaire d'agir. Actuellement, le DETEC évalue les mesures propres à remédier rapidement et efficacement à la situation. Bissone est l'une des communes suisses qui souffrent le plus du bruit. Les axes ferroviaire et routier nord-sud ont défiguré cet ancien village de pêcheurs situé au bord du lac de Lugano. A elle seule, la commune de Bissone reflète ce que fut la débauche en matière de construction caractéristique des années soixante et septante. Dès lors on prévoit des mesures de protection contre le bruit aussi bien le long de la ligne ferroviaire que de la A2: - Côté route nationale: Présidé par le conseiller d'Etat tessinois Marco Borradori, un jury se prononcera tout prochainement sur l'un des trois projets de protection anti-bruit à l'étude (parois anti-bruit, couverture partielle ou totale du tronçon). Dans la mesure où les oppositions n'entraînent aucun retard, les travaux liés au projet retenu pourraient débuter au printemps 2004. - Côté rail: Suite à l'entrée en vigueur le 1er octobre 2000 de la loi fédérale sur la réduction du bruit émis par les chemins de fer, Bissone compte au rang des cent premières communes (sur 500) qui bénéficieront de mesures de protection. A l'instar de Bissone, d'autres communes de Suisse souffrent d'un aménagement parallèle des tronçons de routes nationales et de lignes ferroviaires. Dès lors, il s'agit d'utiliser au mieux les possibilités offertes par la nouvelle loi. Il convient dans un premier temps de véritablement coordonner les travaux de construction, puis d'examiner dans quelle mesure les ouvrages de protection contre le bruit, aménagés le long des axes routiers et ferroviaires, génèrent des synergies financières qui se répercuteront de manière positive sur la qualité de vie des riverains. Le chef du DETEC a donc demandé les compléments d'information nécessaires. La visite à Bissone a lieu mercredi après-midi, 14 mars 2001. Arrivée par bateau du président de la Confédération. Dès 15h45: partie officielle à la maison communale. Dès 16h15: visite du village. Dès 17h00: Le président Moritz Leuenberger s'adressera à la population de Bissone sur la Piazza comunale. ots Originaltext: DETEC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: DETEC Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, Service de presse

Ces informations peuvent également vous intéresser: