Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Les priorités de politique étrangère du Président de la Confédération

    Berne (ots) - Moritz Leuenberger, Président de la Confédération, recevra, fin mars, Kofi Anan, Secrétaire général de l'ONU. Cette visite officielle constituera l'un des moments forts de l'année présidentielle qui sera également marquée par la venue en Suisse du Président russe. Par ailleurs, Moritz Leuenberger se rendra en Yougoslavie, en Bosnie et en Norvège. Enfin, il assistera à la conférence mondiale contre le racisme, organisée en Afrique du Sud, et au sommet de la francophonie qui se tiendra à Beyrouth. Toutes ces rencontres seront l'occasion de débattre des relations avec l'UE et avec l'ONU, des droits de l'Homme et de la sauvegarde de la paix et de poursuivre le dialogue avec les pays en dehors de l'Europe.

    Au programme: l'ONU et une étape biennoise consacrée à la culture

    Kofi Anan séjournera en Suisse du 28 au 30 mars prochain. La matinée du 29 sera consacrée à une rencontre entre le Secrétaire général de l'ONU et la délégation du Conseil fédéral, composée des conseillers fédéraux Joseph Deiss, Kaspar Villiger, Ruth Metzler et de la Chancelière, Madame Annemarie Huber-Hotz. Figureront à l'ordre du jour, les relations entre la Suisse et l'ONU ainsi que la situation politique internationale. Cette rencontre sera suivie d'un déjeuner dans les salons du Lohn à Kehrsatz, auquel participeront des représentants du monde politique mais également de la société civile (églises, organisations non gouvernementales et culture) ainsi que des jeunes.

    L'après-midi du 29, MM. Kofi Annan et Moritz Leuenberger se rendront dans la région de Bienne où ils alterneront rencontre politique et culture. Au programme figurent en effet une discussion sur l'ONU avec les étudiants de la Haute École Spécialisée de Bienne, une promenade dans les vignobles de Gléresse et un dîner dans un restaurant traditionnel. Cette journée se clôturera sur un concert au Centre CTS de Bienne, organisé en l'honneur du Secrétaire général de l'ONU et grâce au soutien de sponsors privés. S'y produiront Stephan Eicher et de nombreux musiciens du monde entier..Au-delà des liens économiques et politiques, cet événement symbolisera la variété des échanges culturels que la Suisse entretient avec le monde.

    Genève: rencontre avec Jacques Chirac et Mary Robinson

    La journée du vendredi sera placée sous le signe des droits de l'Homme, la Suisse souhaitant en effet rappeler son attachement à la protection des droits fondamentaux. Le Président de la Confédération s'adressera, à Genève, aux membres de la commission des droits de l'Homme de l'ONU. Son séjour genevois sera également l'occasion de discussions bilatérales puisqu'il est prévu qu'il rencontre Mary Robinson, Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'Homme, le Président Jacques Chirac ainsi que l'actuel Président de l'OSCE, Mircea Geoana, ministre roumain des Affaires Étrangères.

    Les droits de l'Homme et la mondialisation de la politique

La question des droits de l'Homme constituera d'ailleurs l'un des thèmes importants de cette année présidentielle. Moritz Leuenberger a été invité personnellement par M. Thabo Mbeki, Président de l'Afrique du Sud, à participer à la conférence mondiale contre le racisme qui se tiendra à Durban du 4 au 7 septembre 2001. La lutte contre la racisme et contre la xénophobie constituent un tâche essentielle des Etats et de la société civile.

    Un autre accent concerne le dialogue entre les différentes cultures et civilisations. La globalisation de l'économie et de la politique doit s'accompagner d'un renforcement du dialogue entre les cultures. Soucieux de promouvoir cette réflexion, Moritz Leuenberger se rendra fin octobre à Beyrouth pour assister au sommet de la francophonie qui aura pour thème le "Dialogue des cultures".

    L'Europe comme point fort

    Le dialogue avec l'UE et les pays européens constitue un autre volet important de la politique étrangère. En février dernier, Moritz Leuenberger s'est ainsi rendu en Suède, état assurant actuellement la présidence de l'UE, pour y rencontrer le premier ministre, Göran Persson. Il effectuera également une visite officielle en Belgique au cours du second semestre 2001 lorsque cette dernière assumera la présidence. Enfin, à la mi-octobre, il se rendra en Norvège pour rencontrer Jens Stoltenberg, le premier ministre l'ayant invité lors du dernier Forum économique de Davos.

    L'élargissement de l'UE aux pays de l'Europe centrale et orientale contribuera sensiblement à stabiliser cette région du monde puisqu'elle mettra un terme à la scission de l'ancien continent. Figure emblématique et acteur capital de ce rapprochement, le Président tchèque Vaclav Havel, effectuera une visite d'Etat en Suisse les 28 et 29 juin prochains. La Suisse entend elle aussi apporter sa contribution à la sauvegarde de la paix en Europe et plusieurs visites officielles ont été programmées dans cette optique. Afin de saluer le processus de démocratisation et de stabilisation à l'œuvre en ex-Yougoslavie, le Président de la Confédération se rendra à Belgrade et à Sarajevo les 26 et 27 avril. Par ailleurs, au cours de second semestre, il accueillera en Suisse le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Putin. Cet Etat étant appelé à jouer un rôle fondamental dans le cadre de la recomposition de l'Europe, la Suisse se doit d'engager une collaboration constructive avec ce pays. Enfin, le Président de la Confédération entend également saluer le rapprochement opéré entre les Etats baltes et l'UE en se rendant dans cette région.

ots Originaltext: DETEC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
DETEC Département fédéral de l'environnement, de l'énergie, des
transports et de la communication, Service de presse



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: