Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

SuisseEnergie rend mobile

    Berne (ots) - Le nouveau programme SuisseEnergie souligne l'importance capitale du trafic pour la politique énergétique et la politique environnementale en invitant à une traversée du Gotthard le 4 mars 2001. Des solutions de mobilité novatrices et efficaces sur le plan énergétique seront visibles sur l'axe Lucerne - Bellinzone.

    La nouvelle mobilité, une chance à saisir

    Le trafic motorisé est déterminant dans la perspective de l'abaissement de la consommation d'énergies fossiles. En Suisse, un tiers de la consommation totale d'énergie est absorbée par le les transports, ce qui en fait le principal domaine de consommation. En outre, le taux de progression est inquiétant: +16,5 % entre 1990 et 2000, malgré la récession; sans les mesures introduites par le programme d'action Energie 2000, aujourd'hui terminé, la croissance aurait été encore de 2 % supérieure. C'est pourquoi le nouveau programme SuisseEnergie entend réaliser un volet «mobilité» aussi efficace que possible et reprendre ou renforcer les produits et les activités d'Energie 2000 ayant porté leurs fruits. De nouveaux systèmes de mobilité ont été testés concrètement et ont fait leurs preuves dans le cadre d'Energie 2000: ainsi l'alliance de qualité Eco-Drive(r), mandataire instruisant à une conduite respectueuse de l'environnement; Suisse mobile, programme ouvrant de nouveaux horizons au trafic lent et au tourisme; e'mobile, partenaire de l'économie privée promouvant des véhicules à bon rendement énergétique; combimobile, réseau de prestations tout juste créé en faveur de la mobilité combinée; sans oublier les activités menées par les communes portant le label Cité de l'énergie.

    Une mobilité effrénée

    Tel est le message de SuisseEnergie sur le thème de la mobilité : «SuisseEnergie montre la voie d'une combinaison censée entre le train, le bus, la bicyclette, la marche à pied et les véhicules à moteur. Cela doit nous permettre d'arriver confortablement à bon part tout en réduisant notre consommation d'agents énergétiques fossiles.» Le 4 mars, journée de la mobilité, SuisseEnergie et ses partenaires invitent à découvrir de nouvelles solutions de mobilité répondant au développement durable sur l'axe Lucerne - Bellinzone. - Mobilité combinée à Lucerne - Pays du vélo à Erstfeld, première cité de l'énergie au Gotthard - Eco-Drive(r), avec remise du certificat, et les véhicules électriques légers (VEL) à Osogna - la station mobile de Bellinzone.

    Volontaire mais non à bien plaire

    SuisseEnergie définit des engagements et des objectifs clairs au moyen de contrats de prestations. La dimension volontaire débouche sur des réseaux de prestations tournés vers l'avenir et qui combinent plusieurs moyens de transport. Cette dimension sera développée et considérablement renforcée. Car à moins d'un réel gain d'efficacité, il faudra prendre des mesures légales supplémentaires (p.ex. prescriptions sur une déclaration de marchandise généralisée et sur la consommation spécifique de carburant des automobiles, taxe sur le CO2), afin d'atteindre l'objectif inscrit dans la loi sur le CO2 (- 8% d'émissions imputables à la consommation de carburants en 2010 par rapport à 1990).

ots Originaltext: ETEC Département fédéral de l'Environnement, des    
  
                            Transports, de l'Energie et de la Communication
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Hans-Luzius Schmid, chef du programme SuisseEnergie
(tél. 031/322 56 02) (les 2 et 5 mars) Max Talleri, coordinateur
d'E2000 pour le Tessin (tél. 091 922 72 80) Ernst Reinhardt,
directeur du secteur Carburants (tél. 01 268 50 81)



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: