Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Appréciation positive des cours Eco-Drive d'Energie 2000

Berne (ots) - Les cours Eco-Drive permettent de réduire durablement et à peu de frais la consommation de carburant. Tel est le bilan d'une évaluation que l'Office fédéral de l'énergie a publiée lundi. Selon ses auteurs, il faut absolument maintenir ces cours. Depuis 1993, l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) soutient des cours Eco-Drive, organisés par le secteur Carburants du programme Energie 2000. Entre 1993 et 1999, quelque 27'000 personnes ont été instruites dans l'art de conduire en douceur, grâce aux efforts de l'ASTAG (Association suisse des transports routiers), de La Poste, du TCS (Touring Club Suisse) et du VSZ Veltheim (centre pour la sécurité routière de Veltheim). Efficacité des cours Eco-Drive Le rapport d'évaluation des cours Eco-Drive relève notamment que - la consommation de carburant des participants est en moyenne inférieure de 11,7 % à celle des non-participants. - les participants n'ont pas roulé plus lentement. Au contraire : leur vitesse moyenne a même été supérieure de 2,5 % à celle des autres conducteurs. - les effets du cours sont durables : le style de conduite Eco-Drive ne débouche pas sur des économies sans lendemain. Même deux ou trois ans après avoir suivi un cours, les participants ont obtenu de bien meilleurs résultats que les non-participants. On constate par ailleurs que l'effet tend à se renforcer après un « cours de répétition ». - certaines indications suggèrent que le risque d'accident diminue chez les participants, car leur sens du trafic s'est développé pendant le cours. Le savoir seul ne suffit pas Les personnes qui ont déclaré qu'elles veillaient «toujours» à adopter diverses façons de conduire respectueuses de l'environnement n'ont pas nécessairement obtenu un meilleur résultat. A niveau de connaissance égal, les personnes qui n'ont pas suivi de cours ont consommé nettement plus de carburant. Cela signifie que le seul transfert de connaissances ne suffit pas pour atteindre le comportement souhaité. Un style de conduite respectueux de l'environnement ne s'acquiert qu'en passant par la pratique. Une majorité d'avis favorables Les personnes interrogées qui ont suivi les cours Eco-Drive donnés par l'un ou l'autre des quatre prestataires - ASTAG, La Poste, TCS et VSZ Veltheim - ont donné une majorité d'avis positifs. Quel que soit le prestataire, 90 % et plus des réponses souscrivent aux affirmations suivantes : - « Le cours a été mené avec compétence et il a répondu à mes attentes personnelles » - « Le parcours test sur route est instructif » - « Les explications théoriques relatives au mode de conduite Eco-Drive sont instructives » - « Les explications théoriques relatives au mode de fonctionnement des moteurs sont instructives » - « Je peux aisément mettre en pratique les connaissances acquises pendant le cours ». Recommandations des auteurs pour l'avenir Les résultats clairement mesurables des cours Eco-Drive sur la consommation de carburant, sur les conditions de confort, etc., indiquent qu'il faut impérativement continuer à donner ces cours dans le cadre du programme subséquent d'Energie 2000, d'autant plus qu'à l'heure actuelle, moins de 1 % de tous les possesseurs d'un permis de conduire pour voiture ont été initiés. Etant donné le grand nombre des personnes sans formation Eco-Drive, il faut organiser les cours à venir selon certaines priorités. Pour atteindre le plus rapidement possible les plus grandes économies possibles de carburant, il convient de s'adresser en premier lieu aux chauffeurs professionnels, ou aux entreprises et aux gestionnaires de flottes de véhicules qui parcourent un fort kilométrage chaque année. On s'adressera ensuite au grand nombre de personnes qui font de leur voiture un usage avant tout privé et qui parcourent annuellement des trajets moins importants. Pour cette catégorie d'usagers, c'est le grand nombre d'intéressés qui exercera, avec le temps, un effet positif sur la consommation de carburant et sur l'environnement. Le rapport « Evaluation der Eco-Drive-Kurse » a été élaboré par Daniel Hornung, Adrian Stiefel, Marx Stampfli et Benedikt von Hebenstreit. Il peut être obtenu, en allemand avec un résumé en français, sous le numéro 805.527 d auprès de l'OFCL/OCFIM, 3003 Berne www.admin.ch/edmz. Les membres de la presse peuvent l'obtenir directement à l'Office fédéral de l'énergie, tél. 031/322 56 24. ots Originaltext: Office fédéral de l'énergie OFEN Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Peter Ghermi, Office fédéral de l'énergie, tél. +41 31 322 56 24. DETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication Service de presse.

Ces informations peuvent également vous intéresser: