Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

(ots) XVème conférence des ministres responsables de TV5

    Vevey (ots) - Les ministres responsables de TV5 réunis en Suisse sous la présidence du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger ont discuté de l'avenir de cette chaîne. Ils ont donné le mandat au Conseil de Coopération de TV5 de formuler des propositions en vue de réformer les structures de TV5, pour créer une entité francophone éditrice d'un programme réseau. Les ministres ont en outre adopté les budgets de fonctionnement pour l'année 2001.

    Ayant reconnu la nécessité de procéder à une réflexion en profondeur des structures de TV5, les ministres ont lancé un processus de réforme et ont pris les premières décisions pour l'avenir de cette chaîne. En effet, la chaîne doit s'adapter à un paysage audiovisuel mondial en profonde mutation où la numérisation et la globalisation des échanges posent des défis nouveaux. Le Conseil de Coopération de TV5 est mandaté d'étudier, dans un délai de deux mois, la création, au niveau mondial, d'une entité à caractère multilatéral francophone, éditrice d'un programme réseau, gérée par un seul Conseil d'administration. Le rapport du Conseil de coopération sera examiné par les hauts fonctionnaires, qui pourront ensuite formuler des recommandations aux Ministres responsables de TV5. Ces derniers prendront une décision au plus tard en mars 2001.

    Le Conseil de coopération de TV5, composé des opérateurs de TV5 et de professionnels de la radiodiffusion, a pour mission de recueillir les demandes et attentes des radiodiffuseurs partenaires en matière d'alimentation des grilles, d'être un lieu de concertation et de réflexion sur l'adéquation entre les objectifs d'audience, de notoriété, et d'aide à l'exportation des programme francophones.

    Les ministres ont également adopté les budgets pour 2001 présentant une augmentation en frais communs de 2.5%, qui est répercutée auprès des gouvernements bailleurs de fonds.

    Depuis sa création en 1984, TV5 a été conçue comme une télévision de service public destinée à être mise à disposition des francophones et francophiles du monde entier. Après le plan d'entreprise mis en oeuvre à la suite de la Conférence des ministres de Québec et formalisé par un contrat de gestion à la Conférence de Bruxelles en 1999, TV5 a accompli des progrès considérables qui la placent aujourd'hui au troisième rang des télévisions internationales avec un potentiel de réception de 130 millions de foyers. TV5 est en effet distribuée dans le monde par 38 liaisons satellitaires et plus de 6'000 réseaux câblés. Aujourd'hui, l'heure est venue d'adapter les structures de l'opérateur francophone à la réalité des marchés, afin de lui permettre d'améliorer ses performances dans le futur.

    A la conférence ont participé le Cameroun, le Canada, la Communauté française de Belgique, la France, le Québec, le Sénégal et la Suisse.

    La prochaine conférence ministérielle de TV5 sous la présidence du Canada, se tiendra en 2001.

ots Originaltext: DETEC Département fédéral de l'Environnement, des
Transports, de l'Energie et de la Communication
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
DETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de
l'Energie et de la Communication Service de presse,
M. Frédéric Riehl, Office fédéral de la communication,
tél. +41 32 327 54 54.



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: