Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

(ots) L'OFT fixe une norme concernant l'arrêt automatique des trains

    Berne (ots) - Pour les chemins de fer à risques potentiels moyens

    L'Office fédéral des transports (OFT) a fixé la norme pour les systèmes d'arrêt automatique des trains des chemins de fer à voie étroite dont les risques potentiels sont moyens. Cette décision concerne les réseaux des Chemins de fer de l'Oberland bernois SA (BOB), du chemin de fer Lucerne-Stans-Engelberg (LSE) et la ligne du Brunig, qui appartient aux CFF. Le système ZSL 121 de la maison Siemens, évalué par les trois chemins de fer lors d'un appel d'offres public remplit les exigences fixées par l'OFT et sera installé progressivement de 2001 à la fin de 2002. Ses coûts totalisent 17,5 millions de francs.

    Il existe déjà depuis des années une norme uniforme pour le système d'arrêt automatique des trains des chemins de fer à voie étroite exposés à des risques potentiels élevés (réseaux à forte densité de trafic, fréquents changements de voie et croisements). Il s'agit du système ZSL 90. Un tel système n'existait pas jusqu'ici pour les chemins de fer à voie métrique exposés à des risques moyens. Les réseaux des trois chemins de fer précités sont classés dans cette catégorie. Au cours de ces dernières années, le volume de trafic n'a cessé d'augmenter sur leur réseau, généralement à simple voie, qui s'étend sur 123 km. Par ailleurs, il est nécessaire, pour des raisons économiques, de poursuivre l'automatisation de l'exploitation et d'étoffer l'offre des trains. Cela étant, le système simplifié utilisé jusqu'ici ne suffit plus et doit, après plus de cent années de service, être complété par un dispositif moderne. Dans une première étape, l'OFT a fixé la norme applicable à de tels chemins de fer. Le système ZSL 127 de la maison Siemens, évalué par les chemins de fer lors de la procédure publique d'adjudication, est conforme aux spécifications définies par l'OFT et peut être installé. Son fonctionnement correspond à peu près au système ZUB 121, tel qu'il est utilisé pour les chemins de fer à voie normale. Il repose sur des composants ETCS (European Train Control System) et offre donc une grande sécurité. Les coûts d'équipement se montent globalement à 17,5 millions de francs, dont 4 millions concernent le BOB, 6 le LSE et 7,5 le chemin de fer du Brunig. Comme la Confédération et les cantons intéressés avaient déjà prévu les fonds nécessaires pour l'année en cours, les chemins de fer peuvent d'ores et déjà commencer à planifier et à poser le nouveau système. Son installation sera terminée vers la fin de l'an 2002.

ots Originaltext: Office Fédéral des Transports Communication
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Office fédéral des transports, Communication:
tél. +41 31/322 57 75
[ 031 ]



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: