Département fédéral des finances

Première visite d'un président de la Confédération en Norvège - L'UE et l'ONU au centre des discussions

    Berne (ots) - Sur l'invitation du gouvernement norvégien, le président de la Confédération Kaspar Villiger se rendra à Oslo les 27 et 28 mai pour une visite officielle de deux jours. Outre une importante rencontre avec le premier ministre Kjell Magne Bondevik, le programme prévoit un entretien avec le ministre des finances Per-Kristian Foss et une audience auprès du roi Harald V. Les principaux sujets abordés concerneront la politique européenne et les relations bilatérales dans le contexte de l'adhésion de la Suisse à l'ONU. Il s'agira en particulier d'approfondir dans ces deux domaines les très bons rapports que la Suisse et la Norvège entretiennent traditionnellement.

    Pays membre de l'EEE, la Norvège est un important partenaire de la Suisse en matière de politique européenne, d'autant plus que les accords bilatéraux conclus entre notre pays et l'Union européenne (UE) seront également applicables dès le 1er juin aux relations avec les Etats membres de l'EEE. Le président de la Confédération Kaspar Villiger et le premier ministre norvégien Bondevik échangeront leurs points de vue sur la politique d'intégration européenne de leur pays respectif. Les discussions porteront plus spécialement sur le 2e cycle de négociations bilatérales, les expériences faites par la Norvège dans le cadre des accords de Schengen/Dublin, l'élargissement de l'UE et les relations des pays membres de l'AELE avec des Etats tiers. La Suisse et la Norvège ne sont ni l'une ni l'autre membres de l'UE. Les Norvégiens ont refusé de justesse une adhésion à l'UE en 1972 et en 1994. C'est pourquoi ce pays recherche des solutions «sur mesure» en vue d'approfondir ses relations avec l'UE.

    L'entretien avec le premier ministre norvégien concernera aussi les expériences faites par la Norvège au sein de l'ONU et les priorités de la Suisse en tant que membre de l'ONU. Ces priorités sont les suivantes: sanctions plus ciblées et plus efficaces, application du droit international humanitaire, renforcement de la sécurité des personnes (problématique des mines et des armes légères p. ex.). En tant que membre de l'ONU, la Suisse entend renforcer sa collaboration avec des Etats partageant ses positions comme la Norvège. La Norvège est l'un des membres fondateurs de l'ONU et compte, au sein de l'organisation, parmi les Etats les plus en vue en matière de politique de paix. Enfin, les entretiens devraient permettre de discuter de la lutte internationale contre le terrorisme et des relations bilatérales.

    La rencontre avec le ministre des finances norvégien Foss concernera principalement les retombées de politique économique et financière de l'euro et la question de la représentation des pays européens auprès des institutions de Bretton Woods (FMI et Banque mondiale).

    Le programme de la visite sera marqué par les nombreux liens d'amitié et d'estime réciproque qui unissent les deux pays. Ces liens bilatéraux seront également mis en évidence par l'audience auprès du roi Harald V.

ots Originaltext: DFF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Benedikt Wechsler
Secrétariat général du DFF
Tél. +41/31/324'71'04

Département fédéral des finances DFF
Communication
3003 Berne
Tél. +41/31/322'60'33
Fax +41/31/323'38'52
mailto: info@gs-efd.admin.ch
Internet: http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Département fédéral des finances

Ces informations peuvent également vous intéresser: