Département fédéral des finances

Nouveau plan d'occupation des bâtiments du Parlement

    Berne (ots) - Les bâtiments du Parlement, à Berne, répondront mieux aux besoins des Chambres fédérales. Les places de travail des médias seront quant à elles transférées dans un centre de presse situé à proximité. Dans sa séance de lundi, le Conseil fédéral a mené des discussions portant sur la nouvelle occupation des bâtiments du Palais fédéral et des immeubles voisins et il a chargé le Département fédéral des finances (DFF) de réaliser un plan ad hoc.

    En février de cette année, le Conseil fédéral avait demandé au DFF d'élaborer un schéma global visant à mettre à la disposition du Conseil fédéral, des départements et de la Chancellerie fédérale, ainsi que du Parlement et de ses services, les locaux nécessaires pour leurs conférences, leurs places de travail et leurs tâches de représentation. A cette fin, on a créé un groupe de pilotage, présidé par Gustave E. Marchand, directeur de l'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), et une organisation de projet, dans lesquels tous les départements, la Chancellerie fédérale et les services du Parlement étaient représentés.

    Le périmètre pris en considération dans le schéma comprend le Palais du Parlement et ses ailes ouest, est et nord, le "Bernerhof", de même que tous les bâtiments situés aux emplacements Inselgasse, Bundesgasse, Christoffelgasse, Gurtengasse, Kochergasse, Theaterplatz et Amthausgasse, ce qui représente quelque 2100 places de travail de l'administration fédérale.

    Le Conseil fédéral vient ainsi d'approuver le plan d'occupation des bâtiments proposé par le groupe de pilotage. Les mesures suivantes sont prévues:

    1. Création de 160 à 170 places de travail pour les parlementaires dans le Palais du Parlement et suppression des places de travail se trouvant dans l'aile est du bâtiment.

    2. Mise à la disposition des membres des conseils et des commissions de dix salles de séance complémentaires de différentes dimensions dans les bâtiments du Parlement.

    3. Aménagement d'une salle de réunion supplémentaire pour un grand groupe parlementaire au 3e étage du Palais du Parlement.

    4. Déménagement des studios de radio et de télévision et des places de travail des journalistes dans un centre de presse prévu à la Bundesgasse 8-12 (emplacement actuel du SECO). Durant les sessions, les représentants de la presse pourront, comme jusqu'ici, accéder aux bâtiments du Parlement, mais exécuteront leurs tâches dans le centre de presse. Équipé de studios de radio et de télévision, ce centre comprendra une salle de conférence de presse dotée de tous les moyens techniques nécessaires.

    5. Délocalisation de places de travail des services parlementaires hors des ailes est et ouest du Palais du Parlement.

    6. Décentralisation d'environ 460 places de travail de l'administration fédérale du périmètre de planification, réunion de certaines unités d'organisation et création de réserves pour les départements et la Chancellerie fédérale dans cette même zone.

    7. Aménagement de locaux de représentation pour le Conseil fédéral au "Bernerhof" à la suite du déménagement de certains services de l'administration des finances.

    8. Transformation du "Café Vallotton" en places de travail pour le Conseil des États et création, en remplacement, du "Café des Alpes".

    L'élaboration de ce plan d'occupation portant sur le long terme a été rendu possible grâce à la compréhension des départements qui ont accepté de délocaliser des places de travail. Le point le plus marquant de ce réaménagement est sans conteste la création d'un centre de presse.

    Aujourd'hui, les médias occupent un espace relativement important dans le Palais du Parlement. Or la forte croissance que connaît la presse, ajoutée à sa présence accrue à Berne, a provoqué une pénurie de place et des conditions de travail peu satisfaisantes. L'ouverture d'un centre de presse à proximité du Parlement permettra à la fois d'améliorer la situation et de fournir aux journalistes une infrastructure moderne. Le Conseil fédéral a pris note du fait que l'Union des journalistes du Palais fédéral (UDJ) s'est prononcée contre le projet proposé. Il a toutefois chargé le groupe de pilotage de maintenir les discussions avec les représentants des médias pour que, dans toute la mesure du possible, des solutions satisfaisant tous les intéressés soient trouvées.

    La planification et la mise en oeuvre du schéma d'occupation commenceront dès le début de 2001 et les travaux devraient se terminer à la fin de 2005. Par rapport aux coûts de rénovation prévus dans le programme d'investissement 2000-2008, les frais supplémentaires de ce réaménagement sont estimés à 40 millions de francs. Les crédits d'engagement requis seront inscrits dans les prochains programmes de construction.

ots Originaltext: Département fédéral des finances DFF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Gustave E. Marchand, directeur de l'OFCL, tél. +41 31 325 50 01.

Département fédéral des finances DFF, Communication, 3003 Berne, tél.
+41 31 322 60 33, fax +41 31 323 38 52, e-mail: info@gs-efd.admin.ch,
Internet: http://www.dff.admin.ch.



Plus de communiques: Département fédéral des finances

Ces informations peuvent également vous intéresser: