Département fédéral des finances

Fonds de Montesinos: demande d'entraide judiciaire

Berne (ots) - Le Conseil fédéral n'a pas connaissance que l'ancien président péruvien Alberto Fujimori ou des proches de ce dernier aient déposé des fonds en Suisse. Voilà ce qu'écrit le Gouvernement dans sa réponse à une interpellation du conseiller national Remo Gysin (PS/BS). En revanche, le Conseil fédéral confirme que les autorités judiciaires du canton de Zurich ont bloqué des comptes bancaires pouvant être attribués à Vladimiro Lenin Montesinos Torres, ancien chef du Service national de renseignement du Pérou, ou à son entourage. Les autorités péruviennes ont été informées et invitées à présenter une demande d'entraide judiciaire à la Suisse. Par voie d'interpellation, le conseiller national Gysin et trois cosignataires ont demandé au Conseil fédéral s'il entendait bloquer, à titre préventif, les comptes bancaires que Montesinos, homme de confiance du président Fujimori ou Fijimori lui-même pourraient avoir ouvert en Suisse, et ce afin de garantir la restitution au Pérou des valeurs patrimoniales qui auraient éventuellement été détournées de manière illégale. Dans sa réponse, le Conseil fédéral écrit que des comptes bancaires pouvant être attribués à Montesinos et portant sur un montant d'environ 70 millions de dollars US ont été bloqués. Ces comptes, qui se trouvent auprès d'établissements étrangers, ont été bloqués dans le cadre de l'enquête pénale ouverte dans cette même ville le 5 octobre 2000 contre Montesinos pour soupçon de blanchiment. Ce sont notamment des communications faites en application de la loi fédérale sur le blanchiment d'argent et analysées par le Bureau de communication en matière de blanchiment qui ont permis l'ouverture de l'enquête. D'autres banques qui auraient des fonds pouvant être attribués à Montesinos ont été invitées par la Commission fédérale des banques à informer sans délai le Bureau de communication en matière de blanchiment. Toujours selon le Conseil fédéral, les autorités péruviennes ont été informées de l'existence des comptes de Montesinos à Zurich le 3 novembre 2000. La Suisse a par ailleurs adressé aux autorités péruviennes une invitation à lui présenter une demande d'entraide judiciaire. Cette invitation a pour but d'obtenir la documentation bancaire relative aux comptes découverts en Suisse. Au sujet d'Alberto Fujimori ou des proches de ce dernier, le Conseil fédéral souligne qu'il n'existe pour l'instant aucun indice sérieux démontrant la présence, en Suisse, d'avoirs leur appartenant. ots Originaltext: Département fédéral des finances DFF Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Philippe Schwab, Adm. fédérale des finances, tél. +41 31 322 60 55. Département fédéral des finances DFF, Communication, 3003 Berne, tél. +41 31 322 60 33, fax +41 31 323 38 52, e-mail: info@gs-efd.admin.ch, Internet: http://www.dff.admin.ch.

Ces informations peuvent également vous intéresser: