Département fédéral des finances

(ots) Légère augmentation du pourcentage de femmes

    Berne (ots/DFF) - 23,3 % des employés de la Confédération sont des femmes. La part du personnel féminin de l´administration générale de la Confédération a ainsi augmenté de 3,2 % durant les quatre dernières années, cela malgré une diminution des effectifs et un taux de fluctuation peu élevé dans le domaine du personnel. La représentation des femmes au niveau des cadres reste cependant faible. Telles sont les conclusions du deuxième rapport sur la promotion de l´égalité dans l´administration générale de la Confédération, approuvé par le Conseil fédéral.

    En 1991, le Conseil fédéral a approuvé des instructions prescrivant que les femmes et les hommes soient représentés à parts égales dans tous les domaines et à tous les niveaux de l´administration générale de la Confédération (Instructions du 18 décembre 1991, concernant l´amélioration de la représentation et de la situation professionnelle du personnel féminin de l´administration générale de la Confédération). La mise en oeuvre de ces instructions implique un contrôle périodique. Tous les quatre ans, les progrès accomplis en matière d´égalité des chances sont ainsi évalués et présentés au Conseil fédéral. L´Office fédéral du personnel a aujourd´hui publié son deuxième rapport dans ce contexte. Ce rapport porte sur la période de 1996 à 1999.

    Les résultats montrent qu´au cours des quatre dernières années, la proportion des femmes employées dans l´administration générale de la Confédération a augmenté globalement de 3,2 %, passant ainsi à 23,3%. Cette proportion est nettement supérieure sur le plan du recrutement (36,8 % de femmes sur l´ensemble des personnes nouvellement engagées) et de la formation (33,9 % des femmes effectuant un apprentissage). Par contre, les femmes sont beaucoup moins bien représentées au niveau des cadres, leur proportion n´atteignant que 11,7 % (8,5 % en 1996). Rares sont aussi les femmes qui occupent une fonction rangée dans une classe de traitement supérieure (6,5 %).

    Deux tiers des unités organisationnelles de l´administration générale de la Confédération ont un programme de promotion de la femme. La plupart d´entre elles ont institué des délégués à l´égalité ou des groupes ad hoc. Les collaboratrices et collaborateurs interrogés lors d´un sondage mené dans le cadre de l´évaluation estiment qu´il vaut la peine de faire des efforts pour promouvoir l´égalité des chances entre femmes et hommes et que le travail en groupes mixtes est enrichissant. Les horaires à la carte ou le travail à temps partiel constituent, par ailleurs, une formule toujours plus appréciée.

    Le Conseil fédéral entend poursuivre sa politique en matière de promotion de l´égalité des chances entre femmes et hommes, notamment en ce qui concerne l´accessibilité aux postes de cadre. Il estime que cette ligne de conduite est essentielle à la motivation du personnel, et partant au succès de l´entreprise telle que doit se concevoir l´administration générale de la Confédération. L´objectif est d´instituer d´ici à 2003 l´égalité des chances comme l´une des tâches de longue haleine en matière de politique du personnel. Des projections fondées sur des calculs statistiques montrent en effet que jusqu´en 2030, la proportion des femmes dans l´administration générale de la Confédération devrait plafonner au niveau actuel si les conditions-cadres ne se modifient pas. Pour contrer cette tendance, il s´agira donc d´intensifier les efforts visant à faire de l´égalité des chances entre hommes et femmes une réalité.

ots Originaltext: Département fédéral des finances DFF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Barbara Selong Vogt, responsable de produits de l´Office fédéral du
personnel, tél. 0041 31 324 42 37
Département fédéral des finances DFF Communication, 3003 Berne
Tél. 0041 31 322 60 33, Fax 0041 31 323 38 52,
e-mail: info@gs-efd.admin.ch Internet: http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Département fédéral des finances

Ces informations peuvent également vous intéresser: