Département fédéral de l'intérieur

Révision totale de l'ordonnance sur les émoluments du Musée national suisse

    Berne (ots) - Le Conseil fédéral a soumis à une révision totale l'actuelle ordonnance sur les émoluments du Musée national suisse (MNS), et fixé au 1er avril 2001 l'entrée en vigueur de l'ordonnance révisée. Celle-ci règle le tarif des admissions pour tous les établissements faisant partie du Musée national selon des principes unifiés. Les autres émoluments, par exemple pour des droits de reproduction ou pour le tarif des prestations de services, ont été réglés sur de nouvelles bases. Dans l'ensemble, la hausse des prix par rapport à 1986 reste modeste.

    Le Musée national suisse s'est fortement développé ces dernières années. D'une part, il a tenu compte des nouvelles exigences pour adapter ses activités dans le domaine de la collection, notamment en les étendant aux objets du 20e siècle, de l'autre, ses tableaux et ses objets ont fait l'objet d'une demande sans cesse croissante, en ces temps d'expansion des médias et de la communication. La collaboration avec le secteur privé va de plus en plus au-delà du parrainage, pour comprendre également la cession sous licence de droits sur des objets appartenant au musée, par exemple pour leur reproduction et leur diffusion commerciales. L'offre du MNS a considérablement augmenté par rapport aux années 80. C'est ainsi que le paysage des musées suisses s'est diversifié par l'ouverture de deux nouveaux établissements importants : le musée pour l'histoire suisse à Schwytz et le château de Prangins, branche du MNS. C'est pour tenir compte de ces développements que l'ordonnance actuelle, datant de 1986, a dû être adaptée aux nouvelles données.

ots Originaltext: DFI
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Andres Furger, directeur du Musée national suisse,
tél.  +41 1 218 65 02



Plus de communiques: Département fédéral de l'intérieur

Ces informations peuvent également vous intéresser: