Dép. fédéral des affaires étrangères

De nouveaux permis de conduire pour contribuer à la sécurité routière au Kosovo

    Berne (ots) - A Pristina, la Suisse et l'administration transitoire de l'ONU au Kosovo (MINUK) ont signé mercredi un contrat qui les unit dans la réalisation d'un projet d'établissement de nouveaux permis de conduire. La Suisse participe à raison de 750'000 francs suisses à ce projet qui viendra renforcer l'ordre public et améliorer la sécurité routière au Kosovo.

    Pendant la crise, nombre de Kosovars ont été dépouillés de leurs papiers officiels. Une fois de retour au pays, les réfugiés ne possèdent donc plus de permis de conduire. La Suisse souhaite alors contribuer à la réalisation d'un système sûr et moderne d'établissement de ce document. Les permis perdus, volés ou expirés seront remplacés par de nouveaux permis remis aux conducteurs qui auront réussi un examen théorique et pratique de conduite.

    La majorité des routes du Kosovo sont en très mauvais état et sur une base de comparaison internationale, le taux d'accidents de la circulation est extrêmement élevé. Cette situation s'explique par le fait que les jeunes conducteurs n'ont jamais suivi de cours de conduite et circulent ainsi sans permis de conduire.

    La contribution de la Direction du développement et de la coopération (DDC) contient deux volets, l'établissement de nouveaux permis de conduire en 2001 d'une part, et d'autre part le renforcement des capacités pour permettre la production d'un document officiel de qualité. Dans ce but, 100 nouveaux postes de travail seront créés et ils devraient se maintenir sur le long terme.

    Il est évident que si l'établissement de permis de conduire contribue à l'amélioration de la sécurité routière, cette mesure ne peut en aucun cas la garantir à elle seule. Ce n'est qu'avec l'introduction obligatoire d'examens théoriques et pratiques, ainsi que d'un contrôle renforcé de la part de la police que cette mesure pourra être effective.

ots Originaltext: DFAE
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Direction du développement et de la coopération (DDC), Médias et
communication

Sophie Delessert, porte-parole de la Division coopération
avec l'Europe de l'Est et la CEI de la DDC,
tél. +49 31 322 50 47.



Plus de communiques: Dép. fédéral des affaires étrangères

Ces informations peuvent également vous intéresser: