Chancellerie fédérale ChF

Le World Economic Forum 2001

    Information orale du porte-parole du Conseil fédéral

    Berne (ots) - Le World Economic Forum (WEF) est, aux yeux du Conseil fédéral, très important pour Davos et pour la Suisse. Le Forum de Davos est un lieu important d'échange d'idées politiques, sociales et écologiques sur l'évolution de la société mondiale. Pour le Conseil fédéral, la rencontre traditionnelle de Davos est une occasion unique de nouer et d'entretenir des relations multilatérales. Un tel forum est d'un grand intérêt pratique pour les aspects internationaux de la politique nationale.

    Il tient à cœur au Conseil fédéral d'héberger ce forum de discussion, d'échange d'opinions et de recherche de solutions.

    Le Conseil fédéral salue également le fait que de nombreuses organisations non gouvernementales veuillent utiliser le Forum économique de Davos pour faire part de leurs préoccupations, de leurs arguments et de leurs propositions concernant la globalisation dans le cadre d'un débat serein. Il espère que ce débat débouchera sur un véritable dialogue constructif.

    Malheureusement, le Conseil fédéral constate également que de nombreux autres groupements et organismes ont déjà annoncé leur intention de troubler le Forum par des actes de violence, voire d'en empêcher la tenue. Il condamne toute forme de violence et en appelle à ces groupements, afin qu'ils manifestent leurs exigences de manière pacifique, dans un dialogue démocratique.

    Pour le Conseil fédéral, la liberté d'expression est un bien précieux de notre démocratie. Il ne doute nullement que cette liberté d'expression sera aussi respectée à Davos.

    Le gouvernement n'est cependant pas disposé à tolérer des actes illégaux et soutiendra donc les autorités grisonnes afin que la Suisse soit en mesure d'assumer pleinement ses responsabilités de droit international et que le World Economic Forum puisse avoir lieu dans la liberté et dans la dignité.

ots Originaltext: Chancellerie fédérale ChF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Le porte-parole du Conseil fédéral, Achille Casanova,
vice-chancelier.



Plus de communiques: Chancellerie fédérale ChF

Ces informations peuvent également vous intéresser: