Loterie Romande

Quel avenir pour la Loterie Romande?

Alors que 2001 est une année record, la future nouvelle Loi fédérale sur les loteries soulève de nombreuses incertitudes

    Lausanne (ots) - Quel avenir pour la Loterie Romande? Jeudi à Lausanne, le président de la Loterie Romande, M. Jean-Pierre Beuret, et le directeur, M. Philippe Maillard, ont fait le point de la situation. Ils ont présenté à la presse les excellents résultats de l'année 2001, qui bouclent avec un bénéfice record de 135 millions de francs, ainsi que les objectifs de la société pour les prochaines années. La préparation de la nouvelle Loi fédérale sur les Loteries et les Paris soulève en particulier de nombreuses questions. L'existence même de la Loterie Romande dépendra des options qui seront choisies dans la nouvelle loi. Une Résolution, adoptée lors de l'Assemblée générale des sociétaires, a également été présentée.

    Le 20 juin dernier, la Société de la Loterie Romande a tenu son Assemblée générale ordinaire à Morges, sous la conduite de son président, M. Jean-Pierre Beuret. A cette occasion, les comptes ont été présentés et approuvés. Avec un résultat de 135 millions de francs de bénéfice à redistribuer, l'année 2001 atteint un nouveau record. Le Revenu Brut des Jeux (RBJ: soit le produit des ventes moins les gains payés aux joueurs) de l'ensemble des jeux exploités dans les six cantons romands est en augmentation de 11% par rapport à l'année dernière. Cette situation est intégralement profitable aux milliers d'institutions d'utilité publique soutenues chaque année par la Loterie Romande.

    L'Assemblée générale a également adopté une Résolution, par laquelle elle exprime sa claire détermination à ce que la nouvelle loi sur les loteries ne remette pas en cause la vocation des sociétés de loterie de soutenir l'utilité publique. Afin d'assurer la pérennité de son action, la Loterie Romande suit de manière très attentive les travaux concernant la nouvelle loi fédérale. La Résolution souligne les points essentiels qu'il s'agit de promouvoir. Elle rappelle que les Sociétés de Loterie n'appartiennent pas au commerce ordinaire, que leur exploitation doit être confiée à des organismes d'intérêt public et que leurs bénéfices doivent être intégralement consacrés à l'utilité publique, notamment sociale, sportive, culturelle et environnementale. La compétence officielle de proximité exercée par les cantons ne doit pas être remise en cause. Enfin, la Résolution exprime le souhait, que, par analogie de traitement avec celui appliqué aux joueurs fréquentant les casinos, l'impôt anticipé sur les gains actuellement en vigueur soit remplacé par une taxe prélevée sur le RBJ.

ots Originaltext: Loterie romande
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Marie Nora
Relations publiques
Loterie romande
15, rue Marterey
1005 Lausanne
Tél.      +41/21/348'13'13
Fax        +41/21/348'13'56
mailto: marie.nora@loterie.ch



Plus de communiques: Loterie Romande

Ces informations peuvent également vous intéresser: