Fraport AG

Rapport intermédiaire de Fraport - Troisième semestre 2011: Fraport observe une croissance continue du trafic et de son économie

Francfort, Allemagne (ots) - Confirmation des perspectives pour l'ensemble de l'année 2011

Fraport AG - le propriétaire et gestionnaire de l'Aéroport de Francfort (FRA) - a poursuivi sa croissance au cours des neuf premiers mois de 2011. Soutenu par les chiffres de trafic en hausse du FRA, et tout particulièrement par la croissance des aéroports internationaux majoritairement détenus par Fraport, le bilan du Groupe s'est remarquablement amélioré pour les neuf mois clos le 30 septembre. «La récente ouverture de la quatrième piste permettra à l'Aéroport de Francfort d'accroître davantage sa capacité. Cette augmentation de capacité est nécessaire pour l'ensemble de la région métropolitaine de Francfort/Rhin-Main en vue de maintenir sa position robuste de grande puissance économique allemande. Cela permettra aussi à l'Aéroport de Francfort de maintenir son rôle de leader dans la concurrence intense aux côtés d'autres antennes aéroportuaires majeures», a déclaré le Président du Conseil exécutif de Fraport AG, le Dr. Stefan Schulte, lors de sa présentation des résultats financiers des trois premiers trimestres 2011.

Ayant accueilli environ 76 millions de passagers au cours de la période observée, allant de janvier à septembre 2011, les aéroports majoritairement détenus par le Groupe ont enregistré une hausse de 9,8% en glissement annuel. L'Aéroport de Francfort a établi de nouveaux records historiques, avec un nombre de passagers augmentant de 6,6% pour atteindre un total de 42,7 millions de passagers, ainsi qu'une augmentation des masses maximales au décollage (MTOW) accumulées de 5,2% pour totaliser 22 millions de tonnes métriques. Les déplacements aériens de Francfort ont grimpé de 4,9%, comptant près de 366 180 décollages et atterrissages. Les aéroports internationaux du Groupe - Antalya (AYT) en Turquie, Bourgas (BOJ) et Varna (VAR) en Bulgarie, et Lima (LIM) au Pérou - ont également continué d'enregistrer de forts taux de croissance. Au cours des neuf premiers mois de 2011, le débit de cargaison de l'Aéroport de Francfort a totalisé 1'668'238 tonnes métriques traitées, soit une baisse d'environ 0,5% par rapport à la valeur record atteinte au cours de l'année précédente.

Les recettes du Groupe ont augmenté de 9,4% pour atteindre un total de 1,79 milliard d'euros, tandis que le BAIIDA du Groupe a bondi de 14,0% - soit près de 80 millions d'euros - pour totaliser 646,3 millions d'euros. Le résultat du Groupe a grimpé de 64 millions d'euros pour atteindre 225,6 millions d'euros. De même, le résultat net par action est passé de 0,67 à 2,34 euros en glissement annuel.

Au vu de ce développement économique positif, M. Schulte a confirmé sa perspective pour l'ensemble de l'exercice 2011: «Les chiffres enregistrés au cours des trois premiers trimestres de l'année confirment clairement nos prévisions pour 2011. La croissance du nombre de passagers devrait atteindre la tranche supérieure de notre fourchette de prévision de 4 à 7% d'ici à la fin de l'année actuelle. Les recettes du Groupe augmenteront pour atteindre plus de 2,3 milliards d'euros, tandis que le BAIIDA devrait se trouver dans la tranche supérieure de notre fourchette de prévision de 10 à 15%.»

Cependant, M. Schulte a aussi clairement indiqué qu'une augmentation de la profitabilité de la société était nécessaire au financement des investissements étendus en cours de Fraport à l'Aéroport de Francfort: «Fraport continue d'investir près d'1 milliard d'euros par an à son Aéroport d'attache de Francfort. Les coûts liés à ces investissements privés requièrent une profitabilité accrue. La dépréciation et l'amortissement, ainsi que les dépenses d'intérêts liées à la nouvelle piste, n'ont pu être totalement pris en compte qu'après l'inauguration de la Piste Nord-Ouest le 21 octobre de cette année. C'est pour cette raison que le Rapport intermédiaire des neuf premiers mois de 2011 contient de tels chiffres.»

Le PDG de Fraport a également insisté sur le fait que les autres principaux projets d'infrastructure du Groupe au FRA - le nouveau Quai A-Plus (au Terminal 1) et le nouveau Terminal 3 - progressaient comme prévu. «La nouvelle Piste Nord-Ouest nous a déjà menés à un taux de ponctualité remarquablement accru à l'Aéroport de Francfort. De plus, elle a créé les réserves de capacité nécessaires pour une croissance viable à l'avenir. L'ouverture du nouveau Quai A-Plus prévue pour mi-2012 constituera un autre bond spectaculaire en terme d'amélioration de la qualité pour nos passagers», a expliqué M. Schulte pour commenter les données déjà positives relatives à la satisfaction de sa clientèle. «Les sondages consommateurs menés au cours des deux dernières années ont montré que nos passagers et visiteurs sont de plus en plus satisfaits par le service que nous offrons. Nous sommes sur la bonne voie et resterons ainsi entièrement engagés vis-à-vis de notre programme d'excellence de service Great to Have You Here (Heureux que vous soyez là)», ajoute-t-il.

Pour conclure, M. Schulte s'est concentré sur le problème de bruit lié à l'aéroport de Francfort, soulignant le fait que Fraport est totalement conscient et se préoccupe de la mesure dans laquelle le bruit causé par les avions affecte la région de Francfort/Rhin-Main. Fraport a adopté un programme d'action immédiate de mesures «passives» de réduction du bruit, qui comprend des paiements de compensation anticipés liés à la protection contre le bruit pour les bâtiments. Avec ce programme, Fraport est allé bien au-delà de toute exigence juridique. De plus - dans le cadre du programme CASA de Fraport - les propriétaires résidant dans les zones particulièrement affectées par le bruit des avions (les régions où les avions volent à une altitude particulièrement basse) recevront une compensation additionnelle et pourront même proposer la vente de leur propriété à Fraport. Fraport prévoit aussi de développer davantage son programme «actif» de réduction du bruit. Et enfin, l'industrie de l'aviation a créé une force opérationnelle en coopération avec le ministère du transport et l'Umwelthaus (Maison de l'environnement) afin d'étudier toutes les possibilités pour réduire le bruit causé par le trafic aérien - tout en considérant le système de pistes existant et l'augmentation de capacité nécessaire au FRA - en utilisant des trajets aériens ainsi que des structures d'espace aérien qui limitent le bruit. «Notre objectif est de créer un réel progrès dans l'intérêt des personnes résidant dans la région de Francfort/Rhin-Main, et je suis convaincu que nous réussirons», a insisté M. Schulte.

Contact:

Fraport AG Services internationaux de l'Aéroport de Francfort
Robert A. Payne, B.A.A.
Responsable supérieur Presse internationale & RP
Porte-parole international
Bureau de presse (Dépt. UKM-PS)
Communications institutionnelles
60547 Francfort-sur-le-Main, Allemagne
Tél.: +49-69-690-78547
E-Mail:r.payne@fraport.de
Internet: http://www.fraport.com



Plus de communiques: Fraport AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: