Fraport AG

Assemblée générale annuelle de Fraport: les actionnaires de Fraport recevront à nouveau un dividende de 1,15 euro - EBITDA record malgré la baisse des revenus

Francfort-sur-Main, Allemagne (ots) - Perspectives prudentes pour 2009 - Tendance de reprise durable attendue en 2010 Aujourd'hui, à l'Assemblée générale annuelle ordinaire des actionnaires à Francfort-Hoechst, le Prof. Dr Wilhelm Bender, président du Conseil de direction de Fraport, a annoncé qu'"en 2008, nous avons atteint nos objectifs concernant nos principaux indicateurs financiers, en dépit de toutes les difficultés résultant du début de la économique crise mondiale" - bien que les revenus du Groupe Fraport soient en baisse de 9,8 pour cent à 2,1 milliards d'euros, en raison du dessaisissement d'ICTS Europe, filiale de sécurité détenue à 100%. Toutefois, le résultat du Groupe avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA), ou résultat d'exploitation, a atteint un nouveau niveau record à 600,7 millions d'euros, en hausse de 3,5 pour cent en glissement annuel. Comme annoncé antérieurement, les bénéfices du Groupe sont passés au- dessous du chiffre 2007 à 180,2 millions d'euros, principalement en raison de la hausse des dépenses d'intérêt. Les Conseils de direction et de surveillance recommandent à nouveau l'attribution aux actionnaires d'un dividende d'1,15 euro par action pour l'exercice 2008 - troisième année consécutive de paiement de dividende aussi élevé. Le rendement boursier augmente de 3,7 pour cent à 2,1 pour cent en glissement annuel. Bender est convaincu qu'"à la suite de l'effondrement économique actuel, l'industrie aéronautique mondiale retrouvera son chemin de croissance à long terme". Au cours des dernières décennies, un modèle stable a émergé des situations de crise: des crises pétrolières des années 1970 et 1980 aux guerres du Golfe et d'Irak, et aux attaques terroristes du 11 septembre 2001, les baisses de trafic liées aux crises ont toujours été suivies d'une phase de reprise surproportionnée. "Chaque fois, l'industrie du transport aérien a réémergé solidement sur son chemin de croissance mondiale à long terme", a déclaré Bender. Il ne fait pas de doute que la mondialisation et l'internationalisation de la division du travail s'intensifieront encore au cours des prochaines années. "C'est pourquoi l'économie mondiale nécessite une industrie mondiale du transport aérien efficace, capable de relier les nombreux centres de croissance du monde". Aussi, selon le PDG de Fraport, le lancement de l'extension de capacité de l'aéroport de Francfort début 2009 est absolument indispensable, malgré la baisse temporaire des chiffres du trafic. "Depuis maintenant plusieurs années, les contraintes de capacité de FRA limitent notre développement et menacent les perspectives économiques à long terme de la région de Francfort/Rhin-Main", a déclaré Bender. Sans cette extension de capacité durable, Fraport risquerait d'enregistrer une perte importante de part de marché au moment de la reprise économique attendue. L'extension de l'aéroport de Francfort au cours des prochaines années, avec un investissement à hauteur de près de 7 milliards d'euros de 2007 à 2015, est l'un des plus grands projets d'investissement en Europe. Pendant cette conjoncture économique actuelle difficile, en particulier, le programme à financement privé de Fraport aura un impact positif important sur le développement économique de la région de Francfort/Rhin-Main et au-delà de celle- ci. Des milliers d'emplois seront garantis et près de 100'000 nouveaux emplois seront créés. Au vu de la situation économique de cette année, il est extrêmement difficile de fournir des perspectives sur le développement commercial attendu de Fraport en 2009, a expliqué Bender: "Déjà, le premier trimestre a été tout sauf satisfaisant, avec une baisse des chiffres du trafic. Mais par rapport aux autres entreprises cotées au MDAX et au DAX, Fraport a au moins continué d'avoir un résultat clairement positif". Avec seulement une légère baisse de 1,5 pour cent du revenu ajusté du Groupe due aux effets de consolidation, l'EBITDA de janvier à mars 2009 a pratiquement atteint 100 millions d'euros et le bénéfice du Groupe au premier trimestre a tout de même atteint 22,3 millions d'euros. D'après la déclaration de Bender, l'aéroport de Francfort ne pourra pas échapper aux développements de l'aviation et de l'économie mondiales. Fraport s'attend à une baisse de six à neuf pour cent du trafic passager à FRA en 2009. Le fret enregistrera une baisse encore plus prononcée. Fraport estime qu'une tendance de reprise durable s'installera fermement en 2010, concourrant à une nouvelle croissance mondiale des chiffres du trafic aérien. Le revenu de l'exercice 2009 chutera en dessous du chiffre 2008 - en raison aussi de l'absence du chiffre d'affaires d'ICTS enregistré au premier trimestre 2008 et du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année 2008 communiqué par l'aéroport de Francfort-Hahn. Bender a déclaré: "Nous prévoyons que l'EBITDA du Groupe s'élèvera à entre 500 et 530 millions d'euros. En conformité avec nos prévisions du début de l'année, les bénéfices du Groupe se situeront aussi en dessous du chiffre 2008". Des photos (de qualité impression) de l'aéroport de Francfort et de Fraport AG peuvent être téléchargées gratuitement sur le site: http://www.fraport.com (Menu: sélectionnez "Press Center" puis "Photo Service"). En outre, uniquement à des fins de diffusion d'informations et d'actualités TV, nous offrons un téléchargement gratuit de séquences vidéo sur: http://fraport.cms-gomex.com ots Originaltext: Fraport AG Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Fraport AG Services internationaux de l'aéroport de Francfort Robert A. Payne, B.A.A. Responsable de la presse internationale Service de presse (Dépt. UKM-PS) Communication d'entreprises (UKM) 60547 Francfort-sur-le-Main République fédérale d'Allemagne Tél.: +49-69-690-78547 Fax: +49-69-690-60548 E-Mail:r.payne@fraport.de Internet: http://www.fraport.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: