Fraport AG

Rapport intérimaire de Fraport - janvier à septembre 2008: De la croissance, en dépit d'une tendance à la baisse

    Francfort, Allemagne (ots) - Plus de voyageurs et de fret aérien - Croissance des bénéfices avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements(BAIIDA) malgré une baisse du chiffre d'affaires.

    Au cours des trois premiers trimestres de l'exercice 2008, tous les indicateurs de trafic et financiers importants du Groupe Fraport ont continué d'afficher une hausse. L'aéroport de Francfort (FRA) a accueilli 0,1 % de plus de voyageurs, tandis que l'ensemble du Groupe Fraport a enregistré une croissance de 1,9 % du nombre de voyageurs. Le tonnage de fret aérien a augmenté de 1,2 % à Francfort et a grimpé de 2,9 % pour l'ensemble des aéroports du Groupe. Avec 1,6 milliard d'euros, le chiffre d'affaires est en baisse de 8,8 % par rapport à l'année précédente. Toutefois, si l'on corrige les données pour tenir compte des effets considérables qui ont eu lieu au cours des neuf premiers mois de 2007, le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté de 4,4 %. Non rajusté, le BAIIDA a augmenté de 0,4 % pour atteindre 492,5 millions d'euros et en valeur corrigée a augmenté de 1,8 %. Le bénéfice net du groupe a progressé de 0,6 % en glissement annuel à 220 millions d'euros.

    Dr. Wilhelm Bender, le président du conseil d'administration de Fraport AG a déclaré que, comme suite aux taux d'augmentation jugés satisfaisants au cours du premier semestre de 2008, "le développement économique avec ses tendances commerciales baissières ainsi que la crise financière mondiale ont affecté le trafic aérien mondial, et donc les activités commerciales de Fraport."

    À l'aéroport de Francfort, Fraport a enregistré 41,1 millions de voyageurs de janvier à septembre 2008, soit une hausse de 0,1 % en glissement annuel. Le fret aérien a augmenté de 1,2 % pour atteindre 1,56 million de tonnes et la cadence des mouvements aériens a baissé de 0,7 %, soit 368 000 décollages et atterrissages. Les aéroports à participation majoritaire du Groupe Fraport ont enregistré une hausse de 1,1 % du nombre de voyageurs, ce qui représente 61 millions de voyageurs, tandis que le volume du fret (fret aérien et aéropostal) a augmenté de 2,9 %, soit 1,9 million de tonnes.

    Il est à noter que la masse maximale au décollage (MTOW en anglais) a connu une évolution positive à l'aéroport de Francfort, enregistrant une hausse de 1,3 % par rapport à la même période de 2007, soit 21,5 millions de tonnes. Compte tenu du fait que les MTOW sont des indicateurs de la taille des avions, "cela signifie que la proportion du trafic intercontinental lucratif à l'aéroport a encore augmenté" explique Bender. Environ 70 pour cent de tous les vols intercontinentaux à destination de l'Allemagne atterrissent à Francfort. Bender a déclaré qu'il s'agissait là d'une évolution positive, car "la plupart des voyageurs empruntant des vols long-courriers disposent d'un pouvoir d'achat élevé et d'une grande propension à dépenser." En outre, les vols long-courriers sont principalement effectués par des avions gros porteurs, ce qui "nous permet d'offrir des tarifs attrayants et surtout de faire un usage efficace de nos capacités limitées."

    Bender a déclaré que l'expansion en pistes d'atterrissage de l'aéroport de Francfort progressait selon le calendrier prévu. Avec l'approbation du plan de zonage pour l'ajout d'une nouvelle piste publiée en janvier 2008, Bender espère que la cour administrative suprême d'Hesse à Kassel rendra une décision positive en faveur d'une procédure dite allégée au début de l'année 2009. "Puis, nous entreprendrons la construction de la piste et l'ouvrirons en 2011 avec les horaires d'hiver", a déclaré Bender.

    Bender a souligné que cette expansion des capacités est essentielle pour Fraport, en dépit de la stagnation provisoire ou de la baisse affichée dans les chiffres du trafic. La demande excédentaire constatée à l'aéroport de Francfort depuis de nombreuses années se poursuit sans relâche. En outre, l'expérience a montré qu'après chaque crise ou phase de stagnation, le trafic aérien mondial se redresse en affichant des taux de croissance plus élevés: "Après chaque crise mondiale, le trafic ici à l'aéroport de Francfort, non seulement s'est redressé, mais l'a fait régulièrement tout en réalisant des bénéfices, a expliqué le président du conseil d'administration de Fraport. Par exemple, les chiffres des voyageurs utilisant l'aéroport a baissé de près de 5 % au cours de la guerre du Golfe en 1991/92, mais après la guerre, le trafic a rebondi pour atteindre un taux de croissance annuel de plus de 8 %. Et après les attaques terroristes du 9/11 en 2001, la guerre en Irak et l'épidémie du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), Fraport enregistrait déjà 5,7 % de plus de voyageurs à l'aéroport en 2004.

      En attendant l'ouverture de cette nouvelle piste d'atterrissage,
Fraport envisage de poursuivre la modernisation ainsi que le service
et l'amélioration de la capacité des infrastructures existantes à
l'aéroport de Francfort. Ainsi, la jetée internationale B du terminal
1 sera entièrement reconstruite. En outre, la construction commencera
sur la jetée A à l'ouest avec une toute nouvelle jetée pour avion et
un bâtiment central comprenant une superficie totale de 160 000
mètres carrés, ce qui permettra de créer des capacités
supplémentaires pour recevoir 6 millions de voyageurs par an.

    De plus, le développement de la ville entourant l'aéroport de Francfort progresse. La construction du centre de train/avion composé de neuf étages situés sur le toit de la gare ferroviaire dédiée aux grandes lignes de l'aéroport de Francfort est en cours de construction ainsi que le nouveau quartier Gateway Gardens situé sur la partie nord de l'aéroport.De même les parcs commerciaux et les bureaux modernes dédiés à la logistique, au commerce et à d'autres entreprises liées à l'aviation, se multiplient à Mönchhof à l'ouest de l'aéroport, sur un site d'une superficie de 110 hectares.

    Bender a souligné que le segment consacré aux activités extérieures de la société continuera à jouer un rôle vital dans le développement et l'accroissement du portefeuille d'activités du Groupe Fraport. Au cours de l'exercice financier actuel, environ 170 millions de voyageurs utiliseront les treize aéroports dans lesquels Fraport est impliqué soit par l'intermédiaire de sa participation au capital ou par des contrats de gestion. Après le lancement officiel de la coentreprise allemande-chinoise à l'aéroport de Xi'an, dans laquelle Fraport détient une participation de 24,5 %, le président du conseil d'administration de Fraport a continué de négocier d'autres projets en Chine. Ainsi, la société a déjà signé des mémorandums d'entente à Qingdao et Kunming. "Nous allons bien sûr rester également présents dans d'autres pays et régions du monde", a souligné Bender. Toutefois, Fraport poursuivra sa politique consistant à ne pas agir comme simple investisseur financier et s'impliquera seulement si l'entreprise peut commercialiser son savoir-faire et son expertise acquis au cours de nombreuses décennies d'exploitation réussie de l'aéroport de Francfort, lequel est considéré comme l'une des plus grandes plaques tournantes du transport aérien.

    En gardant à l'esprit l'évolution actuelle de l'économie mondiale, Bender a déclaré que Fraport prévoit d'enregistrer une diminution du trafic voyageur à Francfort de 1,0 à 1,5 % en 2008. Toutefois, le secteur voyageur intercontinental particulièrement attrayant de l'aéroport de Francfort continuera à connaître une évolution positive avec une hausse de 1 %. L'ensemble du groupe Fraport prévoit aussi une croissance du trafic des voyageurs de 1 %.

    Globalement, Fraport est bien positionné pour l'avenir en raison de sa productivité, de ses services supérieurs et de son professionnalisme - reconnu et en demande dans le monde entier.

ots Originaltext: Fraport AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Fraport AG
Frankfurt Airport Services Worldwide
Robert A. Payne, B.A.A. - Manager International Press
Press Office (Dept. UKM-PS), Corporate Communications (UKM)
60547 Frankfurt am Main
Federal Republic of Germany
Tél.:        +49-69-690-78547
Fax:         +49-69-690-60548
E-Mail:    r.payne@fraport.de
Internet: http://www.fraport.com



Plus de communiques: Fraport AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: