Fraport AG

Fraport AGM 2006: Les signes du succès continu de Fraport demeurent inchangés

Déclaration du Dr. Bender à propos du développement de l'aéroport de Francfort: "Il n'y a pas de temps à perdre" - L'accord avec Ticona clarifie la situation - Poursuite du dialogue régional

    Francfort/Main (ots) - "Fraport AG (FSE:FRA) a poursuivi sa progression de manière très satisfaisante l'année passée," a déclaré le président du conseil de direction de Fraport, M. Wilhelm Bender, lors de l'assemblée générale annuelle de la société (AG) à Francfort-Höchst.  Bender a expliqué aux actionnaires comment Fraport a de nouveau connu en 2006 une croissance du trafic et obtenu des bénéfices surdimensionnés sur les résultats fonctionnels." Ceci confirme également le succès de notre stratégie constamment axée sur les opérations aériennes et l'exploitation des aérogares et les services au sol - les activités aéroportuaires "classiques" - ainsi que sur les autres sources de recettes telles que le commerce de détail, le parc immobilier et les activités externes complémentaires."  

    L'excédent brut d'exploitation (EBE) - résultats d'exploitation - a grimpé de 6,6% en 2006 pour atteindre 578,4 millions d'euros ; le bénéfice au cours de l'année écoulée a fait un bond de 41,7% pour atteindre 228,9 millions d'euros.  Le conseil de direction et le conseil de surveillance recommandent de ce fait que les actionnaires reçoivent un dividende de 1,15 euro par action - presque 28% de plus par rapport à l'exercice financier 2005.

    Pour en revenir à la nécessité de développement, axée sur le marché, de la capacité du siège central de Fraport à Francfort (FRA), M. Bender a déclaré :

    "Nous encourons le risque de nous retrouver en fin de liste de la redistribution toujours croissante des flux de trafic aérien mondiaux actuels, et ce car nul ne prend en considération le fait que l'Allemagne nécessite un délai d'exécution de plus de dix ans pour les investissements les plus urgents en infrastructures".  Il a souligné le fait qu'un aéroport international tel que FRA doit disposer de réserves de capacité suffisantes pour s'assurer une position de leader à l'avenir. "Il ne s'agit pas seulement des intérêts de Fraport et de ses actionnaires, mais surtout des intérêts de la région de Francfort/Rhin-Main et de l'économie allemande dans son ensemble," a-t-il ajouté. "Et nous n'avons plus un seul instant à perdre".

    M. Bender a également déclaré que l'accord avec Ticona/Celanese concernant la fermeture de son usine chimique au nord-ouest de FRA d'ici 2011 améliore fondamentalement le calcul des délais pour le plan de développement. Fraport s'attend à ce que le ministère de l'économie de la Hesse prenne une décision finale d'ici la fin 2007 quant au programme de développement de l'aéroport. Après les procédures judiciaires et une phase de construction de deux ans prévisibles, l'inauguration de la piste de décollage et d'atterrissage nord-ouest est prévue entre fin 2010 et le calendrier d'hiver 2011. "Ceci donne à l'aéroport de Francfort des perspectives claires quant à la garantie de son avenir et de sa compétitivité."

    Dans ce contexte, M. Bender s'est montré favorable à un "pacte anti-bruit", tel qu'envisagé lors de la médiation sur le processus de développement de l'aéroport.

    M. Bender a réitéré sa disponibilité à intensifier le dialogue avec les communautés régionales et les organisations environnementales. "De toute évidence, nous préférons avoir une alliance pour la réduction du bruit et la promotion des relations de bon voisinage plutôt que des litiges impliquant une perte de temps."

    M. Bender a fièrement souligné que le groupe Fraport avait de nouveau affiché d'importants succès en termes d'activités extérieures l'an passé. Un consortium impliquant Fraport a remporté l'appel d'offres concernant l'exploitation et le développement de l'aéroport à New Delhi, capitale de l'Inde. Fraport a par ailleurs remporté la concession pour la gestion et la modernisation des aéroports touristiques de Bourgas et Varna sur la côte bulgare de la mer Noire. Fraport prévoit une expansion de ses activités à Antalya, Turquie, à partir de septembre 2007 ; Fraport participe enfin à hauteur de 24,5 % au capital de l'aéroport de Xi'an en Chine centrale, ce que Bender a décrit comme étant simplement la première étape : "Il est prévu un développement de nos activités dans ce pays."

    Sur la base des prévisions de 2007, le président du conseil de direction de Fraport a déclaré que les recettes du groupe pour l'année en cours devraient être supérieures à celles de 2006. Une fois les effets particuliers de 2006 exclus, les résultats d'exploitation pour 2007 devraient atteindre ou dépasser légèrement le niveau de l'an passé. "Les signes du succès continu de Fraport demeurent inchangés," a conclu M. Bender.

ots Originaltext: Fraport AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Fraport AG Frankfurt Airport Services Worldwide
Robert A. Payne, B.A.A.
Manager International Press
Press Office (Dept. UKM-PS)
Corporate Communications (UKM)
60547 Francfort-sur-le-Main
République fédérale d'Allemagne
Tél.:        +49/69/690-78547
Fax:         +49/69/690-60548
E-mail:    r.payne@fraport.de
Internet: http://www.fraport.com



Plus de communiques: Fraport AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: