Fraport AG

Fraport, exercice 2006: Fraport reste engagé sur la voie du succès - Chiffres préliminaires - Sous réserve d'approbation du Conseil de surveillance

Francfort (ots) - Nouveaux résultats records pour 2006 - Forte hausse du chiffre d'affaires et des résultats financiers - Le Conseil d'administration recommande un dividende de 1,15 euro par action L'exercice 2006 a été synonyme d'excellents résultats pour le groupe Fraport, puisque le chiffre d'affaires s'établit à 2,14 milliards d'euros, soit une croissance de 2,6 pour cent par rapport à l'exercice précédent. L'excédent brut d'exploitation (EBE) a lui aussi augmenté de 6,6 pour cent pour atteindre 578,4 millions d'euros. Le bénéfice net a, pour sa part, grimpé de 41,7 pour cent par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 228,9 millions d'euros. Cette hausse non négligeable du bénéfice a amené le Conseil d'administration de Fraport à recommander le paiement d'un dividende de 1,15 euro par action pour l'exercice 2006, soit près de 28 pour cent de plus que l'année précédente. L'aéroport de Francfort (FRA) - base principale du groupe - a enregistré un nouveau record de son trafic passagers pour l'exercice 2006. Avec plus de 52,8 millions de voyageurs, l'aéroport de Francfort a battu son propre record 2005 de 1,1 pour cent. Le tonnage de fret a, pour sa part, grimpé de pas moins de 8,4 pour cent, dépassant pour la première fois les deux millions de tonnes métriques. Ensemble, les aéroports du groupe Fraport ont enregistré une croissance du trafic passagers encore plus marquée que celle de Francfort: soit 2,3 pour cent, totalisant ainsi 73,8 millions de passagers. Le tonnage de fret de l'ensemble des aéroports du groupe a, quant à lui, augmenté de quelque 9,3 pour cent pour atteindre un total de 2,6 millions de tonnes métriques, fret et courrier confondus. Malgré ces nouveaux records, les contraintes de capacité de longue date de l'aéroport de Francfort affectent de manière toujours plus prononcée les chiffres du trafic et, partant, les résultats du groupe tout entier. Lors de la conférence de presse annuelle consacrée à la situation financière de la société, le président du Conseil d'administration de Fraport AG, M. Wilhelm Bender a souligné que la croissance des bénéfices de Fraport a été nettement supérieure à la croissance du trafic. "Cela prouve le succès de la stratégie que nous avons arrêtée de miser sur d'autres sources de bénéfices - commerce de détail, parc immobilier et activités complémentaires - que les traditionnelles activités aéroportuaires de gestion du trafic et du terminal et les services au sol" a affirmé M. Bender. "D'autres facteurs expliquent nos bonnes performances de l'an dernier, parmi lesquels les progrès enregistrés en matière de maîtrise des coûts et d'efficacité de la société" a indiqué M. Bender. Outre le volume croissant du trafic, il y a lieu de citer parmi les principaux facteurs qui ont contribué à la hausse du chiffre d'affaires, l'augmentation des recettes provenant des services de sécurité - du fait de l'expansion des activités et des nouvelles réglementations en matière de sécurité - ainsi que la hausse des bénéfices associés à la vente de détail et au parking. S'agissant d'expliquer les principales raisons de la hausse clairement surdimensionnée enregistrée par l'excédent brut d'exploitation (EBE) et le bénéfice au cours de l'année écoulée, M. Bender a mentionné des effets ponctuels spécifiques tels que l'annulation des comptes de régularisation, la vente d'investissements et une révision de la législation fiscale allemande applicable aux entreprises. M. Bender a annoncé que les actionnaires pouvaient compter sur une augmentation du dividende de près de 28 pour cent, soit 1,15 euro par action, avec un ratio de distribution de près de 46 pour cent. Une fois encore, l'aéroport de Francfort a confirmé en 2006 son rôle de pourvoyeur d'emplois majeur de la région de Francfort/Rhin-Main. Quelque 17.500 personnes ont été employées à Francfort par Fraport en 2006, soit 1.100 de plus qu'en 2005. En fin d'année, l'exploitant de l'aéroport employait 18.400 personnes à Francfort. Au total, les sociétés du groupe Fraport, y compris celles qui ne sont pas basées à Francfort, ont employé près de 28.300 personnes en 2006 - soit près de 10 pour cent de plus qu'en 2005. "Ces hausses spectaculaires attestent des forces motrices qui stimulent l'emploi dans le secteur du transport aérien" a souligné M. Bender. Grâce au programme de développement de l'aéroport, la contribution de l'aéroport de Francfort à l'emploi dans la région devrait se poursuivre à un rythme soutenu au cours des dix prochaines années. A la fin de l'année écoulée, l'aéroport de Francfort a fait un important pas en avant dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement de sa capacité. En novembre, Fraport a signé avec Ticona une lettre d'intention prévoyant la fermeture de son usine chimique de Kelsterbach (située à proximité de la nouvelle piste en projet) et l'élimination du site de tous les obstacles aéronautiques pour 2011. L'intégralité du site devrait être cédée à Fraport AG en 2015 au plus tard. "Une fois les derniers contrats conclus, nous aurons considérablement amélioré le calendrier prévisionnel de nos plans de développement" a commenté M. Bender. Suite aux contraintes de capacité actuelles, Fraport table, pour 2007, sur une hausse modérée du nombre de passagers de 1 pour cent seulement à l'aéroport de Francfort. Sur la base de la croissance actuelle du trafic (3 pour cent de hausse en janvier et 3,8 pour cent en février), M. Bender "est plus optimiste pour l'année en cours". Il prévoit par ailleurs une nouvelle fois un taux d'accroissement du tonnage de fret plus marqué. Les bénéfices du groupe devraient augmenter plus fortement qu'en 2006. La vente de détail et les activités complémentaires devraient, cette année encore, avoir des effets positifs sur les bénéfices - notamment grâce à une prise de participation majoritaire dans l'aéroport de Lima et à la prise de contrôle des opérations des aéroports bulgares de Burgas et Varna. Sur une base ajustée, après déduction des effets spéciaux qui ont marqué 2006, Fraport prévoit une légère progression de son excédent brut d'exploitation (EBE) pour l'année en cours. Tous les chiffres indiqués pour l'exercice 2006 sont préliminaires jusqu'au 26 mars, date à laquelle le Conseil de surveillance de Fraport AG approuvera l'état des comptes 2006. Le rapport annuel 2006 de Fraport sera disponible le 28 mars sur Internet. L'assemblée générale annuelle de Fraport AG se tiendra le 30 mai à la Jahrhunderthalle de Francfort-Höchst. ots Originaltext: Fraport AG Internet: www.presseportal.ch Contact: Fraport AG Frankfurt Airport Services Worldwide Robert A. Payne, B.A.A. - Manager International Press Press Office (Dept. UKM-PS) Corporate Communications (UKM) 60547 Francfort-sur-le-Main Allemagne Tél.: +49/69/690/78'547 Fax: +49/69/690/60'548 E-Mail:r.payne@fraport.de Internet: www.fraport.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: