Fraport AG

Assemblée générale annuelle 2005 de Fraport : Dr. Bender : Fraport poursuit sa route vers le succès en 2005

    FRANCFORT-SUR-LE-MAIN, Allemagne(ots) -

    - L'Assemblée générale annuelle confirme les chiffres records de
        2004

    - Le dividende monte en flèche à 75 centimes d'euro

    - L'expansion de l'aéroport de Francfort est une priorité
        nationale

    Lors de l'assemblée générale annuelle de cette année, qui s'est tenue à Francfurt-Hochst, le Dr. Wilhem Bender, Président du conseil exécutif de Fraport AG a déclaré, au début de sa présentation, que 2004 avait été "une année excellente à tous les niveaux". Il a aussi profité de l'occasion pour remercier les employés de l'entreprise : "Tous les employés de Fraport ont travaillé dur et ont fait preuve d'une grande motivation au cours de l'année passée pour transformer la reprise fulgurante du trafic aérien mondial en véritable succès financier pour l'entreprise."

    Pour corroborer ses dires sur le succès de Fraport - l'entreprise qui détient et gère l'aéroport de Francfort (FRA) - le Dr. Bender s'est appuyé sur des chiffres impressionnants. Les revenus du Groupe Fraport ont augmenté de presque 9 % pour atteindre les 2 milliards d'euros. On a enregistré une hausse de 9,2 % du nombre de passagers dans les six aéroports du Groupe Fraport, soit 77 millions en 2004. Le tonnage de fret dans les aéroports du groupe a augmenté de 11, 7 %, avec plus de 2,2 millions de tonnes métriques. Avec 136,4 millions d'euros, les bénéfices ont dépassés ceux de l'année dernière de 18,4 %.

    A la fin de 2004, 26 209 personnes étaient employées par le Groupe Fraport, dont 16 604 à l'aéroport de Francfort - le principal aéroport du groupe. L'augmentation des effectifs de 1 717 personnes provient principalement de la filiale d'ICTS Europe à Francfort, le principal fournisseur de services de sécurité des aéroports européens. ICTS Europe opère avec succès sur le marché allemand par le biais de la filiale FIS GmbH, située à Kelsterbach près du FRA.

    Bender a aussi précisé aux actionnaires que Fraport continuerait d'assumer avec le plus grand sérieux "ses responsabilités sociales en tant qu'employeur."

    Toutefois, Bender a expliqué que l'entreprise "fait face à une augmentation des coûts qu'elle devra absorber en prenant les mesures pertinentes."

    C'est dans cette optique que, la semaine dernière, le conseil exécutif a signé le Pact for the Future 2010 (Pacte pour l'avenir 2010) avec le conseil d'entreprise de Fraport. Ce pacte exige en premier lieu une plus grande flexibilité dans les horaires de travail pour créer des structures plus compétitives. En échange, le conseil exécutif de Fraport a promis qu'il n'y aurait aucun licenciement d'ordre opérationnel d'ici 2010.

    Au Jahrhunderthalle de Frankfurt-Hochst, le Président du conseil exécutif de Fraport AG a annoncé que Fraport envisageait de signer un nouveau contrat de manutention au sol à long terme avec Deutsche Lufthansa, son principal client, avant la fin du mois de juin. Lufthansa, qui depuis des dizaines d'années est associée à Fraport dans un "partenariat de systèmes" à succès, subit également les augmentations de coûts. C'est pour cette raison que des négociations de prix en matière de manutention des sols s'avèrent inévitables.

    Bender a indiqué que la hausse du cours des actions Fraport était un signe extrêmement prometteur. Le cours des actions a augmenté de 38 % en 2004 et a encore gagné 5 pour cent au cours de cette année. Il s'attend à ce que ce cours "augmente davantage". Le conseil exécutif et le conseil de surveillance de Fraport ont conseillé à l'assemblée générale une hausse des dividendes de 44 centimes d'euro en 2003 à 75 centimes d'euros par action pour l'année fiscale 2004.

    En ce qui concerne l'expansion de l'aéroport de Francfort, Bender a souligné qu'il était désormais impératif de garantir, à long terme, une capacité de services digne de l'aéroport le plus fréquenté d'Allemagne. Il semble difficile d'imaginer l'Allemagne comme un pays compétitif sur le plan commercial sans les infrastructures aéroportuaires adéquates. Bender a qualifié de "priorité nationale" l'expansion du FRA.

    Selon Bender, Fraport envisage, cette année, une augmentation de 3 % du nombre de passagers à l'aéroport de Francfort. On prévoit que les bénéfices pour 2005 seront nettement supérieurs à ceux de 2004. Parmi les raisons de cette hausse des bénéfices on trouve l'augmentation moindre et dans la même mesure des dépenses pour le personnel et autres que pour le personnel due à une gestion rigoureuse des dépenses. Le programme d'optimisation de l'efficacité déjà existant de Fraport, qui a permis une économie totale de 87 millions d'euros depuis 2002, a largement contribué à cette hausse des bénéfices.

    Bender a conclu le rapport du conseil exécutif lors de l'assemblée générale de cette année en affirmant que Fraport poursuivait sa route vers le succès en 2005. Le Président a qualifié le bilan de sain et les affaires opérationnelles de très lucratives. "Nous concentrons désormais toute notre énergie à l'expansion programmée de l'aéroport de Francfort."

ots Originaltext: Fraport AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Fraport AG, Robert A. Payne, B.A.A
Press Office (Dept. UKM-PS),
Corporate Communications (UKM)
60547 Frankfurt am Main, Allemagne
Tél.: +49-69-690-78547
Fax : +49-69-690-60548 ;
E-mail: r.payne@fraport.de
Internet: www.fraport.de



Plus de communiques: Fraport AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: