Fraport AG

Dr Wilhelm Bender: "L'aéroport de Francfort s'apprête à devenir le pôle principal pour l'A380"

FRANCFORT, Allemagne (ots) - Les directeurs d'aéroports et de compagnies aériennes du monde entier se rencontrent aujourd'hui et demain à Francfort pour discuter des changements que le superjumbo Airbus A380 va apporter à l'aviation mondiale. "Bienvenue à l'A380", telle est la devise de cette conférence unique - la première dédiée exclusivement à l'A380. Fraport AG est l'hôte de ces deux journées. Le président du conseil exécutif de Fraport AG, Dr Wilhelm Bender, a souhaité la bienvenue ce matin à quelques 150 participants à la conférence. Dans son discours, Dr Bender a souligné que dès le début des années 90 Fraport AG a cru fermement en cette nouvelle génération de gros-porteurs. Inauguré en 1994, l'aérogare 2 de l'aéroport de Francfort a été conçue dès le début pour des avions de l'envergure de l'A380. Dr Bender a insisté sur le fait que l'aéroport de Francfort "est en passe de devenir le pôle principal du superjumbo A380." Cette génération de jets aura un impact sur l'industrie aéronautique au même titre que le "jumbo" de Boeing il y a un quart de siècle. L'aéroport de Francfort (FRA) sera prêt bien à l'avance. D'ici le milieu de l'année, l'aérogare 2 de FRA disposera d'une aire de stationnement pour accueillir les premiers vols d'essai des itinéraires de l'A380. Une des deux passerelles d'embarquement des passagers sur cette aire de stationnement sera capable d'accoster directement au pont supérieur du superjumbo. Selon les plans actuels, les premiers vols d'essai des itinéraires en partance et à l'arrivée de FRA sont déjà attendus fin 2005. Lufthansa, le principal client de Fraport, mettra ses premiers Airbus à double pont en service en 2007. Lufthansa a commandé quinze A380 au total. L'aéroport de Francfort servira ainsi de base pour la deuxième flotte de superjumbo du monde, en taille, après Dubaï. Une condition préalable pour le stationnement des superjumbos de Lufthansa à FRA est la création d'une nouvelle base de maintenance A380 qui sera située du côté sud de l'aéroport de Francfort. Les responsables de l'étude de marché de Fraport AG escomptent que le plus grand aéroport d'Allemagne effectuera environ vingt décollages et atterrissages d'A380 par jour d'ici 2010. Le réseau de pistes de FRA n'aura pas lieu d'être modifié pour accommoder cette nouvelle génération d'avions. Des deux pistes parallèles, celle du nord fait 60 mètres de large et est conforme au soi-disant "Airport Code F" pour les avions de la catégorie de l'A380. La piste sud et la piste 18 ouest (utilisée seulement pour les décollages) font toutes les deux 45 mètres de large et ont des épaulements renforcés de 7,5 mètres de large sur le côté droit et sur le côté gauche. FRA a trois pistes qui font toutes 4000 mètres de long. Les spécialistes de Fraport AG ainsi que tous les principaux pôles de transports aériens s'attendent à ce que l'A380 soit certifié pour de telles pistes. En ce qui concerne les mesures prises côté piste, FRA n'aura besoin que d'un nouveau balisage sur l'aire de trafic, et les passerelles d'embarquement des passagers devront être adaptées aux dimensions de l'A380. Les aires de trafic utilisées actuellement pour le stationnement des équipements de service au sol, devront aussi être utilisées pour la manoeuvre de l'A380 dans le futur. À l'aérogare 2, deux aires de stationnement seront initialement disponibles pour l'A380 d'ici 2007. La première aire est prévue pour être disponible d'ici mi-2006. Deux passerelles d'embarquement des passagers y sont prévues pour servir le pont inférieur de l'A380 et une troisième passerelle est prévue pour le pont supérieur. À l'aérogare 1, il y aura en premier lieu trois aires de stationnement compatibles avec l'A380 d'ici 2007. Les salles d'embarquement des passagers corresponantes devront aussi être remodelées et agrandies. Ces mesures requises pour l'A380 aux deux aérogares de FRA nécessiteront un investissement total d'environ 150 millions d'euros. Sur la piste, de nouveaux véhicules plus puissants de remorquage d'avions seront nécessaires pour le trajet étendu menant aux installations de maintenance par exemple. De nouveaux camions d'approvisionnement et de nouveaux véhicules de levage de cargo seront nécessaires pour atteindre la hauteur plus élevée du pont supérieur de l'A380. Fraport AG a entretenu un dialogue intensif avec le consortium européen d'Airbus depuis de longues années. Le savoir-faire en matière d'aéroport a permis par exemple d'influencer les détails de construction de l'A380 pour s'assurer que la manutention au sol soit la plus fluide possible. Le but est que le temps au sol pour l'A380 ne dépasse pas celui exigé pour le B747 jumbo. ots Originaltext: Fraport AG Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Fraport AG Services mondiaux de l'aéroport de Francfort Robert A. Payne, B.A.A.; Bureau de presse (Dept. UKM-PS), Communications avec les entreprises (UKM); 60547 Francfort-sur-le-Main, Allemagne Tél. +49-69-690-78547 Fax +49-69-690-60548 E-mail:r.payne@fraport.de Internet: http://www.fraport.de

Ces informations peuvent également vous intéresser: