Service de communication de l'EPER

Roche doit prendre ses responsabilités

Lausanne (ots) - Le 1er décembre 2004, la Mission Bethléem Immensee (BMI) et l'EPER (Entraide Protestante Suisse) ont lancé la campagne intitulée "L'Afrique a besoin de médicaments, maintenant!". A cette occasion, six mille bougies ont été allumées sur la Place fédérale à Berne pour symboliser les six mille malades du sida qui meurent chaque jour sur le continent africain. Avec cette campagne, BMI et l'EPER adressent un certain nombre de recommandations au Gouvernement suisse, à l'industrie pharmaceutique et aux Eglises. Elle est soutenue par une récolte de signatures qui seront remises le 1er décembre 2005 au Conseil fédéral. Les recommandations aux industries pharmaceutiques sont les suivantes : * Renoncer aux droits des brevets pour tous les pays du Sud et autoriser le commerce international de génériques. * Baisser le prix des médicaments destinés aux pays émergents. Roche est le plus important producteur de médicaments pour le traitement et le diagnostic du VIH/Sida. Dans son bilan annuel 2004 présenté ce matin, le groupe annonce un bénéfice doublé de 6,6 milliards de francs par rapport à l'année précédente, avec une marge bénéficiaire de 23,5 %. Ce bénéfice net sera réparti entre les actionnaires, les réserves et les fonds. Réalisé grâce aux ventes de médicaments protégés par des brevets, ce bénéfice constitue un résultat net, après déduction de tous les frais, notamment de recherche. De ce fait, BMI et l'EPER se sentent renforcées dans leur revendication qui demande l'abandon des droits de brevets et la réduction des prix des médicaments pour les pays en voie de développement. Les deux oeuvres d'entraide demandent également à Roche d'attribuer un montant conséquent au "Fonds global de lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria" de l'ONU. Ce fonds est alimenté aussi bien par des états que par des entreprises privées, bien que ces dernières n'y contribuent encore que trop rarement. En décidant de verser une contribution à ce fonds, Roche pourrait montrer qu'elle est une entreprise consciente de ses responsabilités. Fortes de leur réflexion thématique et de leur expérience sur le terrain, notamment en Afrique, la Mission Bethléem Immensee (BMI) et l'EPER prévoient une intervention pacifique lors de l'assemblée générale des actionnaires de Roche le 28 février prochain. ots Originaltext: EPER (Entraide Protestante Suisse) Internet: www.presseportal.ch Contact: Marianne Tellenbach responsable de la communication, EPER Tél. direct +41/21/613'40'80 Mobile +41/79/541'66'70 E-mail: tellenbach@hekseper.ch Andreas Loebell chargé de programmes Afrique australe, EPER-HEKS Tél. +41/1/368'66'43 et +41/1/361'66'00 E-mail: loebell@hekseper.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: