Service de communication de l'EPER

Votations féd. du 26 septembre - EPER: OUI à la naturalisation facilitée

    Lausanne (ots) - La promotion de l'intégration des migrantes et des migrants en Suisse constitue une des priorités du travail de l'EPER, l'Entraide Protestante Suisse. C'est pourquoi l'EPER dit OUI à la naturalisation facilitée lors de la votation fédérale du 26 septembre 2004.

    La révision de loi soumise au vote le 26 septembre doit faciliter la naturalisation des étrangères et étrangers de la deuxième génération selon des critères identiques dans toute la Suisse et accorder automatiquement la nationalité suisse à celles et ceux de la troisième génération à la naissance.

    L'EPER soutient le nouveau droit de la nationalité, notamment pour les raisons suivantes :

    - La naturalisation facilitée rend justice à tous les jeunes qui se sentent chez eux en Suisse. Il est juste qu'ils ne soient plus contraints de suivre une procédure longue et parfois chicanière, mais qu'ils obtiennent au contraire le passeport suisse d'une manière simplifiée.

    - La naturalisation facilitée contribue à la promotion de l'intégration - conçue comme la participation active à notre société. Les étrangères et étrangers sont largement exclus de l'exercice des droits politiques, ce qui peut constituer un obstacle à leur intégration

    - 14 cantons connaissent déjà la naturalisation facilitée pour les étrangères et étrangers de la deuxième génération. Les conditions requises ne sont pourtant pas les mêmes partout. La révision du droit de la nationalité permet de faire bénéficier les jeunes des autres cantons des mêmes prestations. A l'avenir, les jeunes du canton de Genève et ceux du canton de Lucerne seront donc traités sur un pied d'égalité.

    - Beaucoup d'étrangères et d'étrangers vivent et travaillent dans notre pays, parfois depuis de nombreuses années et à la demande des acteurs de l'économie. La naturalisation facilitée manifeste que la Suisse respecte les personnes étrangères dans la totalité de leur dignité et ne les considère pas uniquement sous l'angle de la productivité.

    Vous trouverez l'argumentaire détaillé " Position de l'EPER sur le nouveau droit de la nationalité " et des informations sur les projets d'intégration de l'EPER en Suisse sous www.eper.ch Un argumentaire de la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse (FEPS) est disponible sous www.sek-feps.ch

ots Originaltext: EPER Communication
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Marianne Tellenbach
Tél.      +41/21/613'40'80
e-mail: tellenbach@hekseper.ch



Plus de communiques: Service de communication de l'EPER

Ces informations peuvent également vous intéresser: