Bundesarchiv

Documents privés et mémoire d'une nation - Les archives privées des Archives fédérales suisses

      (ots) - En 2002, les Archives fédérales suisses ont repris 27
nouvelles archives privées et 17 personnes ont accepté par contrat
le versement ultérieur de documents personnels. Les archives privées
d'intérêt national offrent de précieuses informations qui viennent
compléter les documents des autorités fédérales. Elles reflètent en
outre la diversité de la politique et de la société suisses.

    Cornelio Sommaruga, ancien secrétaire d'Etat de l'OFAEE et ancien président du CICR, et les anciennes conseillères nationales Verena Grendelmeier et Lilian Uchtenhagen ont versé leurs archives privées aux Archives fédérales en 2002, de même que les héritiers du conseiller fédéral Hanspeter Tschudi, du secrétaire d'Etat Raymond Probst et du professeur d'histoire et de politologie Jacques Freymond. Les Archives fédérales ont également repris les archives de Pro Patria, du groupe parlementaire PDC de l'Assemblée fédérale, de la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse (FEPS) ainsi que les dossiers de réfugiés de Caritas et de l'EPER (Entraide Protestante Suisse). Grâce à ces archives privées, les Archives fédérales renforcent leur position d'organe central de collecte des documents provenant des milieux politiques et des organisations d'utilité publique.

    En tant que gardiennes de la mémoire nationale, les Archives fédérales sont responsables de la prise en charge des documents de la Confédération et conservent une grande quantité d'archives privées de personnes physiques et morales d'importance nationale. 600 legs et archives privées sont sauvegardés aux Archives fédérales et complétés en permanence dans le cadre du mandat légal. Les Archives fédérales poursuivent une politique active d'acquisition et se chargent de la reprise des archives personnelles de membres du Conseil fédéral, de parlementaires, de juges fédéraux, de hauts responsables de l'administration et de l'armée et de personnalités du monde de la science et de la société. Une convention, qui tient compte de la volonté des déposants de protéger leur vie privée, règle les rapports de propriété et l'accès à ces documents à des fins de recherche. Tournée vers l'avenir tout en étant vouée à l'Histoire, la politique des Archives fédérales en matière de collecte d'archives privées est à l'écoute des déposants.

ARCHIVES FÉDÉRALES SUISSES

Personnes de contact: Gaby Knoch-Mund, Archives privées, tél. 031 323 51 11 Guido Koller, Chargé d'informations, tél. 031 322 80 90



Plus de communiques: Bundesarchiv

Ces informations peuvent également vous intéresser: