Fondation Terre des hommes

Gaza: Malgré des cessez-le-feu de façade, chaque heure, un enfant meurt à Gaza

Lausanne (ots) - Alors que l'opération militaire sur la Bande de Gaza entre dans sa quatrième semaine, le degré de violence augmente quotidiennement. Près de 250 enfants sont déjà morts. Les cessez-le-feu annoncés unilatéralement, à la dernière minute, et pour une durée très courte, ne permettent pas à l'aide humanitaire de s'organiser et d'apporter le soutien dont la population civile a désespérément besoin.

« Nous voulons aider les enfants vivants et non simplement compter les morts », s'indigne Joseph Aguettant, le nouveau chef de délégation de Terre des hommes - aide à l'enfance à Jérusalem. « Les cessez-le-feu décrétés ces derniers jours de manière unilatérale, à la dernière minute, et pour une durée trop courte, ne nous permettent pas d'organiser une intervention humanitaire suffisante ».

Une équipe de Terre des hommes, la seule ONG Suisse avec une présence opérationnelle sur place, a réussi en début de semaine à distribuer une aide alimentaire à plus de 2000 personnes. « Nos collègues palestiniens font un travail remarquable malgré une situation sécuritaire excessivement précaire », précise Joseph Aguettant. Les besoins sont énormes : nourriture, produits d'hygiène, médicaments. 245'000 personnes déplacées ont dues être hébergées dans des centres d'accueil d'urgence. « Les enfants sont totalement traumatisés. Avec les bombardements sur des écoles, des habitations ou des hôpitaux, ils ne se sentent en sécurité nulle part », témoigne Khitam Abu Hamad, coordinatrice de Terre des hommes à Gaza. « Ils commencent à souffrir également de maladies de peau, comme des éruptions cutanées ou de la gale, en raison du manque d'accès à l'eau et aux produits d'hygiène de première nécessité ».

Pour que l'aide humanitaire puisse intervenir, Terre des hommes réitère son appel à un cessez-le-feu immédiat et durable. Toutes les parties en présence doivent se conformer à leurs obligations en matière de droit international humanitaire en protégeant les civils et plus particulièrement les enfants.

Contact:

Joseph Aguettant, représentant de Terre des hommes à Jérusalem
(français, anglais)
+ 972 544 59 40 61, joseph.aguettant@tdh.ch

Corinne Schwegler, relations médias (allemand)
+41 58 611 70 32, corinne.schwegler@tdh.ch



Plus de communiques: Fondation Terre des hommes

Ces informations peuvent également vous intéresser: