Fondation Terre des hommes

Terre des Hommes: Service de presse décembre 2002

    Lausanne (ots) -          Au sommaire:

    - Bénin: ensemble contre la traite d'enfants

    - Le Prix Veillard-Cybulski à notre spécialiste pour les enfants
        en situation de rue

    - Succès pour les victimes du sida en Roumanie

    - Népal: la réadaptation des enfants entre deux feux

    - Terre des hommes partenaire de la 26e course silvestre de Zurich

    Bénin: ensemble contre la traite d'enfants

    Quatre ministères, six organisations internationales ainsi que de nombreuses ONG nationales ont participé, du 24 au 27 novembre 2002, à l'Atelier national à Porto-Novo visant à coordonner leurs actions pour combattre le trafic d'enfants au Bénin. Examinées au plus haut niveau, les recommandations et décisions seront publiées à Cotonou le 20 décembre prochain. Sous l'impulsion de Terre des hommes, la centaine de participants a analysé les difficultés de définition du trafic, de la prévention, ainsi que les règles minimales à respecter pour la protection et la réinsertion de enfants. En Afrique de l'ouest, c'est l'exploitation par le travail qui génère la traite: enfants domestiques, travail dans les plantations, prostitution, etc. Bernard Bo'ton, responsable du secteur Droits de l'enfant de Terre des hommes, était l'un des principaux experts de l'Atelier national: "Quinze mille gamins, dont la moitié sont victimes de trafic, ont été accueillis dans les centres Oasis de Terre des hommes au Togo et au Bénin depuis 1987 - soit un millier d'enfants par an - plutôt que de croupir dans les commissariats ou les prisons. La plupart d'entre eux ont retrouvé une place dans leur communauté. Beaucoup de compétences nationales sont mobilisées mais leur coordination est désormais vitale pour aboutir à une véritable efficacité au niveau national."

    Le Prix Veillard-Cybulski à notre spécialiste pour les enfants de   la rue

    Daniel Stoecklin, personne-ressource de la Fondation Terre des hommes, reçoit le prix Veillard-Cybulski pour son ouvrage consacré aux enfants des rues en Chine (éd. Karthala, Paris, 2000).  Par l'attribution d'un montant de 5'000 francs, l'Institut des droits de l'enfant (Sion) récompense une contribution novatrice au perfectionnement des méthodes de traitement des enfants et adolescents et de leurs familles en difficulté. Dans son livre, Daniel Stoecklin identifie des causes largement macro-sociales: disparités économiques entre milieux urbains et ruraux, migration intra-nationales très contrôlée, limitation des naissances... Selon l'appréciation du jury, "l'ouvrage présente un compte-rendu fascinant de l'expérience de vie des enfants dans les rues , de la structure sociale dans laquelle ils vivent et opèrent..."

    Succès pour les victimes du sida en Roumanie

    Plus de la moitié des enfants séropositifs européens vivent en Roumanie. Depuis l'été 2000, l'UNOPA, l'organisation faîtière roumaine des personnes vivant avec le sida, lutte pour les droits des gamins concernés. Spécialiste des questions du HIV et du sida auprès de Terre des hommes, Lucia Stirbu est une figure clé de l'organisation roumaine. L'UNOPA, qui représente plus de mille parents, a réussi en deux ans à assurer l'accès de 60% des enfants contaminés aux médicaments antirétroviraux. Elle vise à ce que toutes les personnes vivant en Roumanie avec le HIV obtiennent ces médicaments d'ici fin 2003. Au sein de la commission nationale qu'elle a initiée et qui permet aux représentants des autorités et des associations de se concerter, l'UNOPA est parvenue à unifier le prix des antirétroviraux. Elle se bat également pour l'importation de génériques, pour une prévention éclairée et contre toute discrimination à l'égard des personnes qui vivent avec le sida.

    Népal: la réadaptation des enfants entre deux feux

    Le secrétaire général de Terre des hommes Peter Brey rentre à l'instant d'une mission au Népal, conduite dans un état d'insécurité préoccupante. Il s'est rendu à l'hôpital qui est au centre du programme de réadaptation, que Terre des hommes a créé pour enfants handicapés à Katmandou il y a 17 ans et qui fait référence aujourd'hui pour l'ensemble du pays. Il a également visité les programmes nutritionnels: 47 % des enfants népalais de moins de 5 ans souffrent de malnutrition. "Nos programmes sur place, souligne Peter Brey, permettent aux familles les plus démunies d'acquérir le savoir-faire et les comportements pour se nourrir de manière adéquate, dans la précarité et face à la montée des violences." Les confrontations entre forces maoïstes et gouvernementales perturbent toujours davantage la vie des populations civiles.

    Terre des hommes partenaire de la 26e course silvestre de Zurich

    Le 15 décembre, hommes et femmes courront par milliers dans le centre de Zurich pour la 26e course de fin d'année. Des sportifs de niveau mondial seront en tête de la course populaire. Partenaire sociale de cette édition, Terre des hommes entend informer les sportifs et le public sur sa campagne contre le trafic d'enfants, par des stands notamment.

ots Originaltext: Terre des Hommes
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Pierre Zwahlen
relations médias de la Fondation Terre des hommes
En Budron C 8
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tél.         +41/21/654'66'38
Mobile      +41/79/615'44'33
Fax          +41/21/654'66'78
mailto:    pierre.zwahlen@tdh.ch
Internet: http: //www.tdh.ch
[ 002 ]



Plus de communiques: Fondation Terre des hommes

Ces informations peuvent également vous intéresser: