SWI swissinfo.ch

Media Service: Mgr de Raemy: «On pourrait renoncer à l'aspect militaire de la Garde suisse»

Bern (ots) - Le départ à la fin du mois de janvier prochain du commandant de la Garde pontificale Daniel Anrig a été interprété par certains comme une sanction du pape François contre un homme «trop autoritaire». Dans une interview accordée à swissinfo.ch, Mgr Alain de Raemy, ancien aumônier de la Garde, juge les critiques exagérées et replace cette décision dans le contexte des réformes voulues par le souverain pontife.

Pour Mgr de Raemy, "le folklore, c'est-à-dire le service d'honneur envers la personne du pape lorsqu'il apparaît en public, est l'aspect le plus visible, mais le moins important de la Garde suisse. Donc, si le pape voulait une réforme, avec moins de visibilité de ce type, ce ne serait pas gênant pour la Garde, puisque sa mission première reste la sécurité qui est assurée par les officiers et les sous-officiers en civil. L'aspect militaire est hérité de l'Histoire. On pourrait très bien y renoncer, même si ce serait un grand bouleversement."

Lire toute l'interview sur: www.swissinfo.ch

Contact:

Christophe Giovannini
Rédacteur en chef
christophe.giovannini@swissinfo.ch



Plus de communiques: SWI swissinfo.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: