Bundesamt für Verkehr BAV

Troisième rencontre du Comité de pilotage italo-suisse

      Berne (ots) - Le Comité de pilotage institué dans le cadre de la
convention italo- suisse a siégé à Rome le 19 octobre 2005. Il a
constaté que les divers travaux d’aménagement (« Piattaforma Luino »
et « Piattaforma Sempione ») progressent selon les plans. Au titre
de la planification à long terme, on approfondit actuellement les
études. Les entretiens de Rome ont eu lieu dans un climat très
constructif et ont témoigné de l’étroite collaboration entre les
deux pays en matière de transports.

    En 1999, la Suisse a conclu avec l’Italie une convention bilatérale visant à coordonner la planification de l’infrastructure ferroviaire. Elle est entrée en vigueur en 2001. Il s’agit d’un accord-cadre qui régit la planification de l’infrastructure ferroviaire nécessaire au trafic transfrontalier, notamment les voies d’accès sud aux lignes de base NLFA du St-Gothard et du Lötschberg. L’objectif est d’augmenter les capacités et la qualité du transport ferroviaire des voyageurs et des marchandises de et pour l’Italie.

    Le Comité de pilotage a siégé à Rome, pour la troisième fois, le 19 octobre 2005. La délégation suisse était dirigée par M. Max Friedli, directeur de l’Office fédéral des transports (OFT), la délégation italienne par M. Emilio Maraini, ingénieur, du Ministère italien des transports.

    A cours terme, les CFF et les Chemins de fer italiens de l’Etat sont en train - en prévision de la mise en service des lignes NLFA - d’accroître les capacités sur l’axe du Simplon (« Piattaforma Sempione ») et sur la ligne de Luino (« Piattaforma Luino »). Le programme des travaux nécessaires à ce propos est en cours de réalisation. Ainsi, des aménagements infrastructurels vont être construits dans la gare marchandises de Domodosola 2 en vue d’accélérer le passage de la frontière par les trains marchandises. Dans l’optique actuelle, il y aura suffisamment de capacité pour l’ouverture du tunnel de base du Lötschberg, prévue en 2007.

    La Suisse a fait savoir que les plans du tunnel de base du Ceneri allaient être approuvés incessamment.

    S’agissant de la circulation routière, les deux pays se sont mis d’accord sur les exigences auxquelles doit satisfaire la formation des conducteurs de camions transportant des marchandises dangereuses.

    Dans le cadre de la planification à long terme, l’Italie et la Suisse examinent depuis deux ans diverses variantes permettant de prolonger la NLFA au sud de Lugano. La Suisse étudie quatre variantes pour un nouveau tronçon entre Lugano et Chiasso. L’Italie développe trois variantes pour un nouveau tronçon en direction de Luino et de Novare (« Gronda ovest »). Les projets « Gronda ovest » et « Lugano-Chiasso » se trouvent au début d’une nouvelle phase d’étude. En détail, le programme des travaux pour les diverses variantes prévoit que les études de faisabilité ad hoc seront terminées d’ici à la mi-2006. A la fin de 2006, l’évaluation des variantes devrait être disponible dans le cadre de l’examen d’opportunité.

Berne, le 21. octobre 2005 Office fédéral des transports

Renseignements: Office fédéral des transports, Politique et communication, 031 322 36 43



Plus de communiques: Bundesamt für Verkehr BAV

Ces informations peuvent également vous intéresser: