Bundesamt für Verkehr BAV

L’OFT octroie une autorisation de construire pour la nouvelle sortie « est » de la gare de Brigue

      Berne (ots) - L’Office fédéral des transports (OFT) a approuvé les
plans du projet de la sortie «est » de la gare de Brigue. Cela
étant, la gare en cul-de-sac du chemin de fer Matterhorn Gotthard
Bahn SA (MGB) deviendra une gare de transit.

    La gare de transit du MGB sera réalisée pour le changement d’horaire du 9 décembre 2007. Il est prévu de la mettre en service en même temps que le tunnel de base du Lötschberg et le nouveau nœud complet de Viège.

    Grâce à des améliorations de l’exploitation (p.ex. suppression des changements de locomotives à Brigue) et à l’optimisation de l’horaire, il sera possible d’obtenir des gains de temps jusqu’à 30 minutes entre Viège et la vallée de Conches. Le projet permet aussi de supprimer 30 passages à niveau à Naters et d’augmenter ainsi la sécurité.

Démolition du dépôt à céréales

    Le projet du MGB pour la construction d’une sortie « est », désormais approuvé, nécessite la démolition du dépôt à céréales D, y compris le bâtiment, qui depuis juillet 2001 n’est plus indispensable comme dépôt obligatoire. Bien qu’il ait été considéré comme un monument intéressant, sa démolition a été autorisée sur la base d’une pesée d’intérêt.

    Cette décision s’explique surtout par le fait que toutes les autres variantes auraient endommagé davantage le paysage, exigé des déboisements supplémentaires de 5500 mètres carrés et entraîné la destruction de biotopes dignes d’être protégés. Le tunnel envisagé pour contourner le dépôt aurait traversé un terrain difficile du point de vue géologique et topographique et provoqué un risque considérable de surcoûts.

L’étape ultérieure implique une surélévation du tracé

    Les coûts du projet sont estimés à 62,5 millions de francs, dont la majeure partie sera prise en charge par la Confédération, les cantons du Valais, d’Uri et des Grisons. Le financement n’a toutefois pas fait l’objet de la procédure d’approbation des plans effectuée par l’OFT.

    Les ayants droit peuvent recourir dans les 30 jours contre l’approbation des plans (autorisation de construire en droit ferroviaire) devant la Commission fédérale de recours en matière d‘infrastructure et d’environnement (CRINEN).

Berne, le 22. septembre 2005 Office fédéral des transports

Renseignements: Office fédéral des transports, Politique et communication, 031 322 36 43



Plus de communiques: Bundesamt für Verkehr BAV

Ces informations peuvent également vous intéresser: