Bundesamt für Verkehr BAV

Première réunion du groupe de travail chargé d’assainir les passages à niveau dangereux

      Berne (ots) - Le groupe de travail précité, constitué sur mandat du
conseiller fédéral Moritz Leuenberger, s’est réuni pour la première
fois le 9 décembre 2004 et a siégé à Berne. Dirigé par M. Walter
Straumann, conseiller d’Etat du canton de Soleure et président de la
Conférence des directeurs cantonaux des transports publics (CDTP),
le nouveau groupe fera avancer l’assainissement des passages à
niveau non surveillés. La première réunion a porté principalement
sur l’état actuel de la réfection des passages les plus dangereux,
que la Confédération co-financera encore pendant un certain temps.

    Le nouveau groupe de travail se compose de représentants des cantons (CDTP), des chemins de fer (Union des transports publics, UTP) et de la Confédération (Office fédéral des transports, OFT et Office fédéral des routes OFROU). Il a été institué le 17 novembre 2004 par le conseiller fédéral Leuenberger et sera dirigé par M. Walter Straumann, conseiller d’Etat du canton de Soleure.

    Son objectif est de coordonner la collaboration de tous les intéressés (chemins de fer, cantons et Confédération). Depuis la „table ronde“ organisée en 1998, la responsabilité de l’assainissement des passages à niveau non surveillés appartient, comme le sait, au chemins de fer, ainsi qu’aux communes et aux cantons, propriétaires des routes.

    Lors de sa première séance, le nouveau groupe a constaté que plus de la moitié des 190 passages à niveau très dangereux (dont le temps de visibilité est inférieur à 6 secondes) a déjà été assainie. Pour 75 cas, le financement doit encore être réglé définitivement ou les chemins de fer doivent encore présenter le projet d’assainissement. Afin que la Confédération puisse cofinancer ces projets à raison de Fr. 100'000.- au maximum par passage à niveau, la procédure d’approbation des plans devra être terminée avant la fin de 2006.

    Lors d’une prochaine étape, le groupe de travail s’engagera pour que tous les passages à niveau non surveillés soient assainis en fonction des prescriptions légales.

Berne, 13. décembre 2004

Département des travaux publics et de la justice du canton de Soleure

Office fédéral des transports

    Renseignements:

Canton de Soleure, Walter Straumann, conseiller d’Etat, tél. 032 627 25 41;

Office fédéral des transports, Politique et communication, tél. 031 322 36 43



Plus de communiques: Bundesamt für Verkehr BAV

Ces informations peuvent également vous intéresser: