MeteoSchweiz

MeteoSchweiz: Le Directeur de MétéoSuisse à la tête de la météorologie européenne

Zurich (ots) - L’Association de la Région Europe de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) tient actuellement ses assises à Heidelberg (D). C’est lors de cette 14e session qu’elle a nommé président, le 9 septembre 2005, Daniel K. Keuerleber-Burk, Directeur du service météorologique national, MétéoSuisse. La nomination de Daniel K. Keuerleber-Burk au poste de président confère à la Suisse un statut important au sein de la Région Europe de l’OMM. L’Association a pour mission de réaliser les programmes de l’OMM dans les pays européens. Parmi les priorités fixées par le Président fraîchement élu, citons l’équilibre entre l’est et l’ouest, le positionnement de l’Organisation vis-à-vis de l’Union Européenne et l’élaboration d’une stratégie commune en vue d’une future coopération entre les 49 pays associés dans les domaines de la météorologie, de la climatologie et de l’hydrologie. L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) L’OMM est une organisation spécialisée des Nations Unies (ONU) sise à Genève. Elle compte 181 Etats membres. Son budget annuel ordinaire (2004) s’élève à CHF 62,5 millions, la contribution de la Suisse représentant 1,25%, soit CHF 780 225. Ses effectifs se chiffrent à 258 employés. Par son action, l’OMM contribue notablement à la sécurité des personnes et des biens. Elle promeut le développement socio-économique des nations et fournit des bases essentielles à la protection de l’environnement. Définies dans des programmes, ses activités consistent à favoriser la coopération internationale pour la création et l’entretien de réseaux de mesure et d’observation en matière de météorologie et d’hydrologie, à assurer l’échange rapide de données, à standardiser les relevés météorologiques et à faciliter la formation de météorologues. Les programmes de l’OMM contribuent en outre au développement continu d’applications au profit de la météorologie, des prévisions notamment, dans les secteurs de l’aéronautique, de l’agriculture, des alertes pour cause d’intempéries, etc. On estime à CHF 5 milliards les frais consentis chaque année pour la météorologie à l’échelle de la planète, alors que le bénéfice pour les économies nationales est évalué à un montant situé entre CHF 25 et 50 milliards, grâce à la mise en réseau des informations effectuée sous l’égide de l’OMM. Contact : Alex Rubli, chargé de la Coopération internationale au sein de MétéoSuisse, Krähbühlstrasse 58, 8044 Zurich, alex.rubli@météosuisse.ch, 078 739 32 91

Ces informations peuvent également vous intéresser: