MeteoSchweiz

De nouveaux instruments pour la mesure dans l'atmosphère sous la loupe

    Zurich (ots) - Campagne internationale de validation de nouvelles technologies de mesures mĂ©tĂ©orologiques Ă  Payerne

De nouveaux instruments pour la mesure dans l’atmosphère sous la loupe

    Une campagne internationale de mesures a lieu, du 15 novembre 2003 au 31 janvier 2004, Ă  la station aĂ©rologique de MĂ©tĂ©oSuisse Ă  Payerne. Elle fait partie dÂ’un projet europĂ©en de recherche dans le cadre de la CoopĂ©ration EuropĂ©enne en matière de recherche scientifique et technique (COST 720). Elle rassemble des instruments de tĂ©lĂ©dĂ©tection venant de Suisse, de plusieurs pays dÂ’Europe et des Etats-Unis. Elle est organisĂ©e autour de deux types de mesures : profils verticaux de tempĂ©rature et dÂ’humiditĂ©, ainsi que dĂ©termination des nuages. Les donnĂ©es rassemblĂ©es permettront de comparer ces systèmes de tĂ©lĂ©dĂ©tection depuis le sol avec les systèmes classiques et de mieux estimer leur potentiel dÂ’utilisation pour les services mĂ©tĂ©orologiques nationaux, et en particulier pour MĂ©tĂ©oSuisse.

    Depuis de nombreuses annĂ©es, des ballons mĂ©tĂ©orologiques effectuent des mesures jusquÂ’Ă  plus de 30 kilomètres dÂ’altitude, en particulier Ă  la station aĂ©rologique de Payerne pour la Suisse. De nouvelles techniques, qui ne nĂ©cessitent pas de ballons, sont en dĂ©veloppement dans plusieurs pays. Elles prĂ©sentent lÂ’avantage de fournir des rĂ©sultats de manière continue ; elles constituent de plus en plus des complĂ©ments indispensables aux ballons mĂ©tĂ©orologiques. En gĂ©nĂ©ral, leurs mesures ne sont toutefois pas aussi prĂ©cises que celles des ballons mĂ©tĂ©orologiques. CÂ’est pourquoi une importante comparaison internationale de tels instruments de tĂ©lĂ©dĂ©tection a actuellement lieu Ă  la station aĂ©rologique de MĂ©tĂ©oSuisse Ă  Payerne.

    Les mesures mĂ©tĂ©orologiques au sol sont pour la plupart automatisĂ©es. Par contre, lÂ’automatisation des mesures en altitude et des observations des nuages pose encore des problèmes. La technique conventionnelle des ballons emportant une sonde mĂ©tĂ©orologique a fait ses preuves, mais ses coĂ»ts Ă©levĂ©s limitent le nombre des stations de mesures et le nombre de lâchers. Les nouvelles technologies de tĂ©lĂ©dĂ©tection depuis le sol ont fait de gros progrès durant ces dernières annĂ©es. Ce sont elles qui sont testĂ©es cet hiver Ă  Payerne et validĂ©es avec les mĂ©thodes classiques.

    Les prĂ©visions mĂ©tĂ©orologiques nĂ©cessitent de nombreuses mesures au sol et en altitude. En raison des consĂ©quences nĂ©gatives croissantes des intempĂ©ries et des Ă©vĂ©nements extrĂŞmes au niveau de la sĂ©curitĂ© de la population et des coĂ»ts pour lÂ’Ă©conomie, des prĂ©visions toujours plus fiables sont demandĂ©es. De nouvelles mesures mĂ©tĂ©orologiques de tĂ©lĂ©dĂ©tection Ă  haute rĂ©solution temporelle deviennent par consĂ©quent de plus en plus importantes.

Des graphiques et figures relatifs Ă  cette campagne TUC sont accessibles sur http://www.meteoswiss.ch/en/Science/Research/IndexResearch.shtml --> TUC

Personne de contact (éventuellement pour visite): Dr. Dominique Ruffieux, Station aérologique, 1530 Payerne, 026 662 62 47, dominique.ruffieux@meteoswiss.ch



Plus de communiques: MeteoSchweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: