Manor AG

Manor amorce une étape de transformation, avant de lancer un plan de croissance

Bâle (ots) - Dans un marché en profonde mutation et dans un environnement connaissant d'importants changements, Manor amorce aujourd'hui un nécessaire plan de transformation. Cette première étape permettra à l'entreprise de retrouver une performance solide et durable, avant d'entamer un ambitieux plan de croissance dans deux ans. Cette transformation se traduira notamment par une diminution des effectifs du siège bâlois de Manor, où 200 postes de travail au maximum seront supprimés.

Manor fait face depuis plusieurs années à des changements profonds de son environnement et à un marché de plus en plus exigeant. Les mutations importantes et rapides du commerce de détail, la concurrence nombreuse et de plus en plus vive - tant physique qu'online -, les changements fondamentaux des comportements de consommateurs davantage avertis avec l'émergence du digital, la force du franc suisse et le tourisme d'achat ont conduit à diminuer la performance commerciale de l'entreprise et entraîné une baisse significative de la rentabilité de Manor ces dernières années.

« Afin de renforcer sa compétitivité sur le long terme et pour retrouver davantage d'agilité et de performance, Manor amorce aujourd'hui un important plan de transformation regroupant toutes les fonctions de l'entreprise », annonce Stéphane Maquaire, CEO de Manor. Organisée autour des trois axes principaux que sont l'organisation et la modernisation de l'entreprise, la refonte de l'architecture des marques propres, nationales et internationales, ainsi que l'accélération de la digitalisation, cette première étape est une condition indispensable pour un retour à une performance durable de Manor. Elle devrait durer environ deux ans.

Ce plan de transformation, nécessaire pour redonner de la solidité à l'entreprise, passe par des économies de coûts mais également par une plus grande agilité et une réactivité accrue du siège et de ses équipes. Il se traduira par une diminution des effectifs au siège bâlois de Manor où, sur le millier existant, 200 postes de travail au maximum seront supprimés, dont la moitié par outsourcing et par des non remplacements de places d'ores et déjà vacantes. Les collaborateurs en sont informés aujourd'hui et un plan social approuvé par la commission du personnel a été mis en place.

« Manor veillera à réduire les licenciements au strict nécessaire et à éviter les cas de rigueur en absorbant, dans la mesure du possible, ces suppressions de postes par le biais des fluctuations naturelles », ajoute Stéphane Maquaire. Le plan social prévoit ainsi de recourir, si cela est possible, à des retraites anticipées et à des emplois offerts à l'intérieur de l'entreprise. En cas de licenciements inévitables, un job center accompagnera les collaborateurs dans leur recherche d'emplois externes et une indemnité de départ sera versée à ceux pour qui il sera impossible de trouver un emploi et qui ne pourront pas faire l'objet d'un départ en retraite anticipée.

Pour ce qui est du réseau de grands magasins, de supermarchés et de centrales de distribution, actuellement exploités par Manor, l'entreprise n'anticipe pas de changements conséquents durant le plan de transformation. Elle réalisera néanmoins à l'avenir une évaluation régulière de ses différents emplacements. Le seul changement prévu concerne le supermarché Manor Food de Soleure dont le bail échoit à fin juin 2018 et qui, malheureusement et malgré tous les efforts réalisés par l'enseigne, devrait fermer courant avril de cette même année, si aucune alternative ne peut être trouvée durant le processus de consultation du personnel en cours.

En ce qui concerne le grand magasin situé à la Bahnhofstrasse zurichoise, Manor a décidé de faire recours auprès du Tribunal Fédéral contre la décision de Tribunal de commerce zurichois qui ne s'est prononcé que sur des questions formelles. Manor continue de tout mettre en oeuvre pour rester à long terme à la Bahnhofstrasse et pour continuer d'y offrir à la population un grand magasin attrayant et accessible à tous.

A cette première étape de transformation succèdera, dans deux ans, un plan de croissance centré autour de quatre axes stratégiques principaux. Manor reprendra son expansion et développera alors un réseau de points de vente progressivement densifié et multi-formats, autour de grands magasins transformés en véritables lieux de vie centrés sur le quotidien des clients. L'entreprise proposera, autant dans ses magasins qu'online, une offre en constant renouvellement, avec l'apport régulier de nouvelles marques exclusives et un travail permanent sur ses marques propres, regroupées autour de la marque Manor. Elle intensifiera également le développement de ses activités digitales en les étendant au-delà des offres présentes dans ses magasins, combinant ainsi plus que jamais activités online et physiques pour créer une réelle dynamique et complémentarité entre elles. Enfin, dans un marché qui continuera à évoluer fortement à l'avenir, l'enseigne veillera à maintenir une organisation interne agile et centrée autour du client.

« Par ces deux plans, de transformation dans un premier temps, de croissance par la suite, et avec l'énergie et la motivation des collaborateurs de l'entreprise, Manor va redevenir le commerçant qu'il a toujours été: le commerçant du quotidien accessible à tous, celui qui anime le marché, surprend et innove », conclut Stéphane Maquaire, CEO de Manor.

Contact:

Manor AG
Corporate Communications
Tél. +41 61 694 22 22
media@manor.ch
www.manor.ch



Plus de communiques: Manor AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: