KPMG

Gain de parts de marché - KPMG signe la plus forte croissance parmi les grandes entreprises de révision en Suisse

Zurich (ots) - Au cours de l'exercice écoulé clôturé le 30 septembre 2005, KPMG Suisse a obtenu l'un des meilleurs résultats de ces dernières années. Le chiffre d'affaires toutes activités confondues a progressé de 12,9% à CHF 367 millions. Ce succès est à mettre au compte notamment des nombreux mandats d'audit remportés au cours de l'exercice précédent, de la forte expansion du conseil fiscal et du dynamisme du marché des transactions. A l'image des dernières années, KPMG Suisse romande (comprenant Genève, Lausanne, Fribourg, Neuchâtel et Delémont) a connu un développement réjouissant contribuant de manière significative aux bons résultats de KPMG en Suisse. Cette croissance record dans la branche de la révision et du conseil en Suisse induit de nouveaux gains de parts de marché. En parallèle au gain de mandats dans le secteur de la révision en général (+12%), l'entreprise a aussi progressé dans le conseil fiscal (+17,7%) malgré un marché en stagnation. Depuis de nombreuses années, ce dernier secteur a opté pour une stratégie d'expansion des prestations spécialisées (taxe sur la valeur ajoutée, Transfer Pricing, International Executive Services, Financial Services). "Nous ne sommes pas surpris de cette forte hausse du secteur Audit compte tenu des mandats majeurs remportés au cours de l'exercice précédent", déclare Hubert Achermann, CEO de KPMG Suisse, "mais cette progression de deux points a dépassé nos attentes". Outre les nouveaux mandats, les nombreuses commandes supplémentaires de clients en portefeuille ont contribué à cette évolution très satisfaisante. Géré séparément, le secteur de la révision des entreprises de services financiers (Audit Financial Services) a aussi gagné des mandats, alors que le léger recul du chiffre d'affaires (-2%) est dû à la modification du volume d'un mandat d'un client majeur. Le succès d'une démarche pluridisciplinaire Le regain d'activité dans le secteur des transactions entre entreprises et notre philosophie claire de prestataire pluridisciplinaire ont aussi généré une croissance supérieure à la moyenne (+31,3%) dans le secteur Mergers & Acquisitions avec les activités Transaction Services, Corporate Finance et Real Estate. Le renforcement de la position du service Corporate Finance, boosté par la conclusion d'un grand nombre de mandats Lead Advisor, est aussi un motif de grande satisfaction. "Nous sommes convaincus de pouvoir gérer avec beaucoup de réussite ce service dans le cadre pluridisciplinaire d'une Professional Service Firm", poursuit Hubert Achermann. Le gain de chiffre d'affaires enregistré aussi dans les Risk Advisory Services (+29,1%) est avant tout le résultat de la reprise dans le secteur Information Risk Management et des projets menés dans le cadre de la mise en place de la documentation des systèmes de contrôle internes dans les entreprises. La question de la responsabilité doit être résolue Dans le monde entier, les autorités et les régulateurs ont réagi aux cas problématiques de la présentation des comptes et des rapports des entreprises. L'entrée en vigueur de nouvelles lois est accompagnée de nouvelles prescriptions et recommandations au niveau des normes de présentation des comptes, règlements boursiers et associations de branches qui modifient considérablement le travail des organes de révision externe. Mais une question centrale reste encore en suspens: la responsabilité. "La responsabilité solidaire différenciée fixée par la loi n'est pas applicable sur le terrain", déclare Philipp Hallauer, président du conseil d'administration de KPMG Suisse, "l'organe de révision s'expose à des risques de responsabilité disproportionnés par rapport à ses compétences". Eu égard aux missions et à la responsabilité du conseil d'administration et de la direction des entreprises révisées, le fossé s'élargit d'autant plus. En réalité, les dédommagements payés essentiellement par le réviseur ne dépendent pas de la gravité de sa faute, mais de sa performance économique et donc de sa couverture en assurance. "L'organe de révision assume la responsabilité de sa propre faute, mais ne doit pas être mis en cause en cas d'erreurs ou de stratégies erronées du conseil d'administration", souligne Philipp Hallauer. "Nous saluons donc la prise en compte de ce point très important dans l'avant-projet de révision du droit de la société anonyme et du droit comptable, qui prévoit une limitation de la responsabilité." Promotion du site de formation Suisse KPMG est très engagé dans la promotion et le développement du site de formation Suisse. La chaire de KPMG Audit and Accounting de l'Université de St-Gall est une étape importante vers le resserrement des liens entre l'enseignement, la recherche et le terrain dans le domaine de la présentation des comptes sur le plan international. En octobre 2005, le Prof. Dr. Peter Leibfried a pris ses fonctions avec pour objectif d'apporter une contribution pratique à l'évolution de la présentation et de la révision des comptes et d'intéresser les étudiants au domaine de l'Audit and Accounting. En parallèle, KPMG soutient un poste d'assistant à l'Université de Bâle, ainsi que plusieurs diplômes de fin d'études et doctorats dans toute la Suisse. Simultanément, KPMG s'engage aussi auprès des "étudiantes et étudiants" les plus jeunes et les plus avides de connaissances. En partenaire de l'Université pour enfants de Zurich, KPMG soutient l'idée qu'en plus de la formation scolaire, il convient de répondre aux questions brûlantes issues du quotidien et posées par les élèves les plus curieux. "Par cet engagement auprès de l'Université pour enfants de Zurich, nous ouvrons aux enfants un nouvel horizon scientifique et de formation générale", explique Philipp Hallauer. "Si la Suisse veut conserver son rôle majeur sur le plan international comme pays du savoir et des sciences, nous devons encourager dès aujourd'hui nos enfants à poser des questions et, surtout, à rester curieux", poursuit Philipp Hallauer. Des objectifs ambitieux KPMG a des objectifs ambitieux pour le futur. "Dans les cinq années à venir, nous tablons sur une croissance supérieure à la moyenne et sur une nouvelle expansion de nos parts de marché", déclare Hubert Achermann. Les conditions préalables sont réunies pour que KPMG renforce sa position sur le marché. Les trois secteurs Audit, Tax et Advisory présentent de gros potentiels et notre philosophie pluridisciplinaire nous permet de progresser sur une base élargie. "Notre culture d'entreprise ouverte nous rendra de plus en plus attractifs, non seulement pour les clients, mais aussi pour notre personnel", assure Hubert Achermann. "Nous aimerions surtout augmenter la part de femmes dans notre entreprise et accorder notre confiance et confier des responsabilités à une nouvelle génération d'associés pour conduire KPMG dans le futur avec de nouvelles idées". * Le chiffre d'affaires s'entend dépenses en espèces incl. et services de tiers facturés par KPMG incl. ** En 2004, le chiffre d'affaires a été affecté aux secteurs à la suite d'une réorganisation et par souci de comparabilité. KPMG International est un leader des services de révision comptable, de conseil fiscal, juridique et financier. A l'échelle mondiale, KPMG emploie près de 94 000 collaborateurs dans 148 pays. Les activités de KPMG Suisse sont intégrées à KPMG Holding (le membre suisse de KPMG International). Sous ce toit, KPMG emploie en Suisse près de 1 364 personnes réparties dans treize sites. Dans l'exercice 2005, KPMG Suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 367 millions de francs.soit une progression de soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent.soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent.soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent.soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent. soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent. soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent. soit une progression de 4,2 pour cent par rapport à l'exercice précédent. Vous trouverez de plus amples informations sur www.kpmg.ch. ots Originaltext: KPMG Internet: www.presseportal.ch Contact: KPMG Stefan Mathys Corporate Communications Tél.: +41/44/249'27'74 Mobile: +41/79/227'98'31 E-mail: kpmgmedia@kpmg.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: