Schweizer Reisekasse (Reka) Genossenschaft

La Fondation Denk an mich supprime les obstacles dans les villages de vacances Reka

La Fondation Denk an mich supprime les obstacles dans les villages de vacances Reka
La moitié des sites de villégiature de Reka doit supprimer ses barrières comme au village de vacances Reka à Zinal. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100001101 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Schweizer Reisekasse (Reka) ...

Berne/Zurich (ots) - La Fondation Denk an mich, qui facilite l'accès aux vacances et aux loisirs aux personnes handicapées, et la Caisse suisse de voyage Reka, le numéro 1 pour les vacances en famille en Suisse, lancent ensemble le projet « Vacances sans barrières avec Reka - Denk an mich supprime les obstacles dans les villages de vacances ».

Lieux de rencontre conviviaux depuis toujours, les villages de vacances Reka prennent en compte les besoins des personnes handicapées. C'est ainsi que, dans le passé déjà, Reka avait pris certaines mesures : appartements de vacances accessibles aux fauteuils roulants, installation d'ascenseurs dans les nouvelles maisons de vacances ou encore aires de jeux sans barrières. Aujourd'hui, Reka et la Fondation Denk an mich lancent un projet modèle en matière de tourisme, projet qui va bien au-delà de la suppression physique des obstacles. En plus des mesures architecturales, il comprend l'accès « sans barrière » aux informations touristiques et la réservation en ligne. Un généreux legs de la chanteuse Monica Morell a rendu ce projet possible pour la Fondation Denk an mich.

Accès « sans barrières » à l'information et à la réservation

Les personnes handicapées doivent pouvoir se renseigner de manière détaillée sur l'offre de vacances avant de faire leur choix. Il faut donc que les mesures de marketing et de communication répondent à leurs besoins. C'est pourquoi des adaptations sur le site web de Reka sont nécessaires pour permettre aux personnes handicapées d'effectuer une réservation en ligne et de se renseigner sur les disponibilités et autres critères importants pour elles. Un outil supplémentaire dans le système de réservation doit permettre de réserver l'appartement de vacances ad hoc.

La moitié des sites de villégiature de Reka doit supprimer ses barrières

Au moins 50 % des sites de vacances Reka en Suisse devront supprimer les obstacles existants. Reka tiendra compte de cet aspect aussi bien lors des rénovations complètes des sites existants que dans la construction des nouveaux. Cela comprend, en plus des voies d'accès sans obstacles, les appartements de vacances, les espaces communs ainsi que les secteurs piscines et les aires de jeux. Les coûts inhérents à ces travaux seront pris en charge en totalité ou en partie par la Fondation Denk an mich, pour autant qu'il en résulte pour les personnes handicapées un bénéfice notable par rapport aux exigences légales existantes.

Un accent particulier sera mis sur la formation des collaborateurs. Elle aura pour objectif de lever les craintes et de mettre en valeur les expériences partagées avec les hôtes en situation de handicap. Les mesures fixées doivent être mises en oeuvre dès à présent et jusqu'en 2022. Les besoins en moyens financiers seront évalués pour chaque cas et budgétisés et financés par les partenaires en fonction du résultat escompté.

Contact:

Personnes de contact pour des compléments d'information :
Damian Pfister, vice-directeur de Reka et responsable Vacances Reka,
tél. 031 329 67 01
Catharina de Carvalho, directrice de la Fondation Denk an mich, tél.
044 366 11 36

Téléchargement du communiqué aux médias: reka.ch/medias



Plus de communiques: Schweizer Reisekasse (Reka) Genossenschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: