Bundesamt für Privatversicherungen

Nouvelle orientation de l'OFAP: les membres de la cellule d'intervention ont été désignés

Berne (ots) - Berne, 13.12.02. La cellule d'intervention qui doit appuyer l'Office fédéral des assurances privées (OFAP) dans la réorientation de la surveillance des assurances est au complet. Les six experts peuvent commencer leurs travaux dès maintenant. La cellule d'intervention, qui aura la fonction d'un véritable comité de direction et sera présidée par Herbert Lüthy, Directeur, doit déterminer le cadre de la réorientation de la surveillance, faire profiter l'OFAP de son expérience et l'assister dans un rôle de conseiller. L'été dernier, la conseillère fédérale Ruth Metzler-Arnold a fait examiner l'activité de surveillance de l'OFAP par une commission indépendante d'experts présidée par le professeur Martin Janssen. L'analyse effectuée par la commission a débouché sur des propositions concrètes visant à améliorer la surveillance des assurances, propositions approuvées par la conseillère fédérale Ruth Metzler-Arnold. L'une des recommandations - la constitution d'une "Task Force" - a pu maintenant être concrétisée. La composition de la cellule d'intervention est la suivante: - Prof. Dr. Herbert Lüthy, directeur de l'OFAP (Direction de la cellule d'intervention); - Jacqueline Bachmann, directrice de la "Stiftung für Konsumentenschutz (SKS)" (Protection des consommateurs); - Prof. Dr. Martin Janssen, CEO d'ECOFIN, Professeur d'économie des marchés financiers à l'Université de Zurich (Placements de capitaux, Gestion actif-passif, Gestion des risques, Suppléance de la direction de la cellule d'intervention); - Prof. Dr.h.c. Hans Bühlmann, Professeur de mathématiques actuarielles, ancien président de l'EPFZ (Mathématiques actuarielles, Gestion des risques); - Adrian Schmid, lic.oec.publ., Expert-comptable diplômé, Partenaire de KPMG Fides Peat (Normes comptables); - Dr. Pierre Tercier, Professeur de droit privé à l'Université de Fribourg, ancien président de la Société suisse de droit des assurances(Questions juridiques). La cellule d'intervention doit appuyer la réorientation dans chacune de ses phases: elle accompagnera la définition de la stratégie, une éventuelle adaptation de l'organisation de l'office, ainsi que la réalisation de la stratégie. Ces travaux doivent durer environ 12 mois. Le public sera renseigné sur les résultats des diverses phases. Herbert Lüthy, directeur de l'OFAP, s'est montré très satisfait que l'OFAP ait pu s'attacher les services de spécialistes reconnus. L'objectif est de renforcer la surveillance des assurances. Il s'agira surtout de cerner avec plus de précision les risques auxquels l'activité d'assurance est exposée et d'orienter la surveillance dans cette direction. L'OFAP doit aussi pouvoir détecter de manière précoce et empêcher les développements qui mettent en péril la sécurité des assureurs. Autres informations: Service d'information de l'OFAP, Patrick Jecklin, Tél. 031 / 325 01 65

Ces informations peuvent également vous intéresser: