Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

SECO: SECO: Légère amélioration du climat de consommation

Berne (ots) - Selon l'enquête trimestrielle effectuée par le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) auprès d'un échantillon d'environ 1'100 ménages, l’indice du climat de consommation a atteint –28 points en octobre 2003. Comparé à l’enquête de juillet, où il avait atteint –35 points, cela constitue une légère augmentation. Par rapport à l’année précédente, alors que l’indice avait atteint un niveau plancher de –39 points suite à une série de mauvaises nouvelles (augmentation du chômage, nombreuses annonces négatives venant du secteur des entreprises, discussion sur la réduction du taux minimal de la LPP, chute du cours des actions, détérioration de la situation géopolitique), il s’agit d’une amélioration. Parmi les trois indicateurs partiels qui composent l'indice du climat de consommation, seul celui concernant l’évaluation de la situation économique durant ces 12 derniers mois a évolué de manière significative. Cet indice a augmenté de 26 points, passant de –90 en juillet à –64 points en octobre 2003. Par contre, l’appréciation des ménages de leur situation budgétaire passée n’a pratiquement pas changé (-19 points en juillet et -18 points en octobre 2003). Ils sont cependant légèrement plus pessimistes en ce qui concerne leur situation budgétaire future (l’indice est passé de +2 points en juillet à –1 point en octobre). Les autres indicateurs, qui ne sont pas compris dans l'indice global, ont évolué de manière hétérogène. La perception de l'évolution de la situation économique future est significativement meilleure qu'il y a 3 mois (de –16 en juillet à –4 points en octobre). Nettement moins de ménages interrogés ont annoncé pouvoir faire des économies et la période actuelle est considérée comme légèrement plus défavorable qu'en juillet pour de nouveaux grands achats (voitures, meubles, appareils électroménagers d'importance). La sécurité des places de travail est perçue comme légèrement moins incertaine (-119 points en octobre contre –124 points en juillet 2003). Au niveau des prix, la hausse ressentie pour les 12 derniers mois est significativement plus forte qu'elle ne l'était en juillet 2003 et les ménages s'attendent à un renchérissement plus important pour les mois à venir. Berne, le 6 novembre 2003 Secrétariat d’Etat à l’économie Communication Renseignements: Max Zumstein tél. +41 (0)31 322 21 17 Sabina Noormamode tél. +41 (0)31 322 21 28

Ces informations peuvent également vous intéresser: