Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

SECO: Invitation à une conférence de presse Corruption – entreprises suisses à l’étranger

    Berne (ots) - Mesdames et Messieurs,

    Le secrétariat d’État à l’économie (seco) vous invite à une conférence de presse à l’occasion de la publication de la brochure d’information intitulée «Prévenir la corruption – conseils aux entreprises suisses actives à l’étranger». La corruption d’agents publics à l’étranger est punissable en Suisse. Des dispositions de droit pénal entreront en vigueur à compter du 1er octobre 2003, comprenant un volet spécifique sur la responsabilité des entreprises.

    Le seco soutient, conjointement avec les organisations qui ont contribué à la réalisation de la brochure, les entreprises suisses, en mettant à leur disposition une information complète sur les moyens de relever ce défi.

    La séance se déroulera :

le mardi 23 septembre 2003 de 10 h 00 à 11 h 00 Bankrat-Saal, Amtshausgasse 22, Berne

Intervenants

David Syz, directeur du Secrétariat d’État à l’économie (seco): Lutte contre la corruption et obligations des entreprises Thomas Pletscher, membre de la direction d’economiesuisse: La corruption est néfaste à toute l’économie Philippe Lévy, président de Transparency International Suisse: Un défi à relever tous ensemble Rolf Jeker, Executive Vice-President, SGS Group, Genève: La lutte contre la corruption à l’exemple d’une entreprise multinationale Hertor Bauer, membre de la direction de Trüb AG, Aarau: La problématique de la corruption du point de vue d’une PME

    Nous vous prions de nous informer de votre participation au plus tard le vendredi 19 septembre 2003 en nous envoyant un courriel (info@seco.admin.ch) ou un fax (031 322 56 00) à l’aide du coupon ci- joint.

Berne, le 18 septembre 2003

    Nous vous prions d'agréer, Mesdames et Messieurs, nos salutations les meilleures.

Secrétariat d'État à l'économie (seco) Communication / Information

Renseignements : Rita Baldegger Communication / Information, seco tél. +41 (0)31 323 37 90



Plus de communiques: Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Ces informations peuvent également vous intéresser: