Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

SECO: Task Force Personnel Swiss: premier point de la situation - Mise en place de structures d’assistance aux aéroports de Bâle et de Zurich

      Berne (ots) - A la suite de la restructuration de Swiss, des
représentants du Secrétariat d’Etat à l’économie (seco), de Swiss et
des offices cantonaux du travail de Bâle-Ville et de Zurich ont
examiné, le 26 juin 2003 à Bâle, sous l’égide de Jean-Luc Nordmann,
la situation du marché du travail et arrêté les premières mesures.

    La restructuration de Swiss se traduit par la perte de quelque 3000 emplois à plein temps. Selon les estimations actuelles de Swiss, ces suppressions affecteraient les régions de Bâle et de Zurich à hauteur d’environ 40% chacune et les cantons de Genève et du Tessin à hauteur de 10%. Les dix pour cent restants concernent des postes basés à l’étranger. Près de la moitié des personnes concernées à Bâle sont des frontaliers. Dans les semaines à venir, les partenaires sociaux seront consultés et les procédures individuelles de licenciement préparées.

    Les fournisseurs devraient quant à eux supprimer au moins 2500 emplois.

    Des structures d’assistance (Help-Desks) seront mises en place aux aéroports de Bâle et de Zurich. Dans le cas de Bâle, les autorités françaises et allemandes chargées de l’emploi collaboreront étroitement. Ces Help-Desks devront être opérationnels fin juillet 2003. En outre, des cours de préparation au bilan personnel seront proposés et l’on étudie la possibilité d’organiser des cours complémentaires de perfectionnement. Ces mesures visent à faciliter aux personnes concernées la recherche d’emploi durant le délai de résiliation.

    Dès que des données chiffrées seront disponibles, la Task Force Personnel Swiss procédera, avec le concours des partenaires sociaux et, le cas échéant, des autorités genevoises et tessinoises du marché du travail, à une nouvelle évaluation du plan, et elle prendra de nouvelles décisions.

    Les instruments déployés dans le cadre de la restructuration de Swiss seront les mêmes que ceux utilisés lors d’autres grandes vagues de licenciements.

Berne, le 26 juin 2003

Secrétariat d'Etat à l'économie Communication / Information

Renseignements : Jean-Luc Nordmann, chef de la Direction du travail au seco, tél.   031 322 29 26 Rita Baldegger, chef de la Communication / Information au seco, tél.  031 323 37 90



Plus de communiques: Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Ces informations peuvent également vous intéresser: