Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Prévisions conjoncturelles de l'été 2003 : Faiblesse persistante de l'économie suisse

Berne (ots) - Durant le semestre d'hiver 2002/2003, la progression du PIB réel a marqué le pas dans les pays industrialisés et les pays émergents. L’évolution conjoncturelle, dans la zone euro notamment, a été extrêmement modérée, allant jusqu’à des tendances à la stagnation en Allemagne. La fin de la guerre en Irak a quelque peu atténué les incertitudes géopolitiques et ses conséquences paralysantes pour l'économie mondiale. Le prix du pétrole, notamment, a fortement diminué. Néanmoins, divers facteurs restent un frein à une reprise rapide de la croissance, comme les engagements contractés lors de la précédente phase de surchauffe. Ainsi, de nombreux surinvestissements ne semblent pas encore absorbés, le recul du cours des actions a encore un effet inhibiteur et les secteurs public et privé ont un important besoin de consolidation. Dans ce contexte, on peut s'attendre à ce que les conditions monétaires toujours favorables et la politique budgétaire américaine expansive déploient graduellement leurs effets positifs. Dès que la reprise de l'activité aura gagné en vigueur aux Etats-Unis, des effets positifs se propageront également aux pays industrialisés et aux pays émergents, ce que nous escomptons pour la fin de cette année et l'année prochaine. Dans la zone euro, la politique budgétaire devrait rester quasiment neutre. Pour la Suisse, la morosité de la conjoncture mondiale, notamment dans la zone euro ainsi que la nouvelle appréciation du franc – notre monnaie affiche toutefois depuis peu un léger recul par rapport à l'euro – ont freiné la conjoncture. La marche des affaires et l'état des carnets de commandes se sont encore dégradés durant les premiers mois de l'année 2003. Si les prévisions conjoncturelles pour la zone euro se confirment (PIB 2003 +1,1%) et si le cours réel du franc ne se raffermit pas notablement, l'ensemble de l'année 2003 devrait être placé sous le signe de la stagnation. Un retour à une croissance d’une certaine ampleur est attendu en 2004. Berne, le 16 mai Secrétariat d'État à l'économie Communication / Information Renseignements : Aymo Brunetti, tél. 031 322 21 40 Max Zumstein, tél.031 322 21 17 Internet : http://www.seco-admin.ch/seco/seco2.nsf/dieSeite/WP_WProg? OpenDocument&l=fr&HauptRessort=3

Ces informations peuvent également vous intéresser: