Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Chômage: décembre 2002
moyenne de l'année 2002

      Berne (ots) - Selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie
(seco) 129'809 chômeurs étaient inscrits aux offices du travail à la
fin du mois de décembre 2002, soit 9'182 de plus que le mois
précédent. Le taux de chômage a augmenté en glissement mensuel de
3,3% à 3,6%. 183'262 demandeurs d'emploi étaient inscrits au total
auprès des offices régionaux de placement, soit 9'762 de plus que le
mois précédent. Quant au nombre de places vacantes annoncées aux
mêmes offices régionaux de placement, il a diminué de 770 unités,
passant à 6'671. (Les résultats détaillés seront publiés dans une
dizaine de jours environ).

    Contrairement à ce qui s'était passé les années précédentes, le chômage n'a que légèrement reculé au cours du premier semestre 2002 (90'705 personnes et un taux de chômage de 2,5% à fin juin contre respectivement 94'472 et 2,6% à fin février). De plus, ce recul timide - il n'atteint même pas 4000 personnes - a fait place à une progression en juillet déjà. Dès septembre, la tendance à la hausse s'est rapidement accélérée sous l'effet conjugué de facteurs conjoncturels et saisonniers. Le taux moyen de chômage, qui était tombé à 1,9% l'année précédente, son niveau le plus bas depuis 10 ans, est ainsi remonté à 2,8% et le nombre moyen de chômeurs inscrits s'est établi à 100'504, ce qui représente 33'307 personnes et 49,6% de plus qu'en 2001.

    L'effectif total des demandeurs d'emploi (chômeurs inscrits plus demandeurs d'emploi non chômeurs inscrits) a connu une évolution analogue: après avoir stagné autour des 140'000 personnes au premier semestre (de février à juin), il a amorcé une légère remontée pendant l'été, en juillet et en août. Puis, à partir de septembre, la hausse s'est renforcée de mois en mois et elle ne semble pas encore prêt de s'arrêter. Le nombre des demandeurs d'emploi inscrits a atteint de ce fait 149'609 en moyenne annuelle (soit 40'186 personnes de plus que l'année précédente).

    L'exercice 2002 se soldera pour le fonds de compensation, selon les estimations actuelles, par des recettes totales de 7,21 milliards de francs (2001: 7,04 milliards), des dépenses totales de 5,18 milliards de francs (2001: 3,6 milliards) et un excédent de recettes de 2,0 milliards de francs (2001: 3,4 milliards). Les dettes de 2,3 milliards de francs (2001: 2,3 milliards), solde des prêts cumulés accordés par la Confédération et les cantons à l'assurance-chômage ces dernières années pour couvrir les dépenses, ont été intégralement remboursées.

Berne, le 8 janvier 2003

Secrétariat d'Etat à l'économie Communication et information



Plus de communiques: Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Ces informations peuvent également vous intéresser: