Bundesamt für Raumentwicklung (ARE)

ARE: Enquête de l’ARE sur les zones à bâtir dans les cantons

      Berne (ots) - En Suisse, quelque 220'000 hectares de terrain se
trouvent en zones à bâtir. Les trois quarts de cette surface sont
d’ores et déjà construits. Dorénavant, l’Office fédéral du
développement territorial (ARE) veut aussi permettre la réalisation
d’analyses régionales sur les zones à bâtir. Une Statistique suisse
des zones à bâtir sera pour la première fois publiée à cet effet en
2006. Les premières informations, bien que lacunaires, sont déjà
disponibles à ce sujet. Elles se fondent sur une enquête que l’ARE a
menée auprès des cantons en 2003 et en 2004.

    En Suisse, il n’est en principe possible de construire que là où une délimitation du territoire constructible est entrée en force, c’est- à-dire dans une zone dite «à bâtir». Près des trois quarts de ces zones sont d’ores et déjà construits à l’heure actuelle, le quart restant étant qualifié de «réserves» destinées à couvrir les besoins futurs en terrain à bâtir. Notons que le terme de «futur» porte en général sur une période de quinze ans. Les zones à bâtir constituent un instrument d’aménagement qui empêche l’implantation aléatoire de constructions, sans tenir compte du paysage. Elles visent à un développement ordonné des constructions.

    Au cours des années 2003 et 2004, afin d’obtenir une vue d’ensemble de l’état actuel et de la structure des zones à bâtir dans les différents cantons, l’ARE a réuni les chiffres correspondants, dans la mesure où ils étaient disponibles. Les résultats de cette enquête sont publiés dans le présent dossier. Ils permettent d’établir une première comparaison sommaire entre les 26 cantons.

    Bien qu’une appréciation globale ne soit pas encore possible, les données étant incomplètes, on constate que les différences entre les cantons peuvent être considérables. La surface de zone à bâtir par personne atteint plus de 500 mètres carrés dans quelques cantons; dans d’autres, plus urbains, cette surface va de 100 à 200 mètres carrés. Quant aux réserves de zones à bâtir, elles varient entre 15 et 30 pour cent selon les cantons.

    En 2005, le Conseil fédéral a chargé l’ARE de publier régulièrement une Statistique suisse des zones à bâtir. Les travaux correspondants sont en cours et une première publication est prévue pour 2006. Cette Statistique suisse des zones à bâtir permettra des analyses supplémentaires et plus fines, puisqu’elle s’appuiera sur des données numérisées.

Berne, 09.09.2005 Office du développement territorial État-major de l’information

Renseignements Marco Kellenberger, Section Bases, Office fédéral du développement territorial (ARE), +41 (0)31 322 40 73

Rudolf Menzi, état-major de l’information, Office fédéral du développement territorial (ARE), Tel. +41 (0)31 322 40 55

www.are.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Raumentwicklung (ARE)

Ces informations peuvent également vous intéresser: